Les Predators montrent la porte à quatre de leurs joueurs

Les Predators n’ont pas fait long feu dans la bulle albertaine. Ils ont baissé pavillon face aux Coyotes de l’Arizona, ne disputant que quatre petits matchs (une victoire et trois défaites).

Les Coyotes ont ensuite été éliminés par l’Avalanche, qui a été éliminé par les Stars…

Les Preds avaient aussi terminé la saison au cinquième rang de la Division Centrale au chapitre des points récoltés.

Il est donc normal de s’attendre à voir David Poile procéder à des changements durant l’entre-saison. Quand ta sauce ne lève pas, il faut que tu penses à en modifier la recette.

Le DG des Predators a lui-même annoncé dans une entrevue accordée à The Athletic que quatre joueurs autonomes sans restriction ne seront pas de retour la saison prochaine : Mikael Granlund (5,75 millions $), Craig Smith (4,25 millions $), Yannick Weber (675 000 $) et Korbinian Holzer (850 000 $).

Craig Smith a connu d’affreuses séries estivales. 0 point et différentiel de moins-4.

Mikaël Granlund a à peine fait mieux, obtenant une petite mention d’aide et terminant l’été à moins-3.

Yannick Weber a été blanchi de la feuille de pointage en quatre matchs éliminatoires alors que Korbinian Holzer n’a pas joué un seul match dans la bulle.

Smith (31 points) et Granlund (30 points) avaient été corrects sans plus durant la saison. Yannick Weber (3 points) et Korbinian Holzer (0 point) étaient des éléments de profondeur à la ligne bleue.

Ils seront tous officiellement admissibles à l’autonomie sans restriction le 9 octobre prochain.

Suite à ces quatre départs, les Predators se retrouvent avec dix attaquants, six défenseurs et deux gardiens de but de calibre LNH sous contrat… et un peu plus de 8 millions $ pour compléter leur effectif. Tous les RFA ont été mis sous contrat et seuls Frédérick Gaudreau, Matt Donovan et Colin Blackwell sont encore admissibles à l’autonomie complète chez les attaquants et défenseurs de l’équipe. Bref, ça va prendre du renfort.

Les partisans semblent d’accord avec la plupart des départs, mais ils aimeraient voir soit de meilleurs joueurs, soit de plus jeunes joueurs débarquer au Tennessee. On peut les comprendre.

Le plus gros problème des Preds, c’est probablement le fait que leurs attaquants payés pour produire ne produisent pas. Ou pas assez. Quand ton premier pointeur est un défenseur… et qu’il a 17 points de plus que ton deuxième pointeur, c’est signe que ton attaque ne fait pas le travail!

(Crédit: NHL.com)

Ryan Johansen (36 points), Matt Duchene (42 points), Nick Bonino (35 points), Kyle Turris (31 points) et Viktor Arvidsson (28 points) sont loin de livrer la marchandise. Seul Filip Forsberg (48 points) fait le boulot, et encore là…

(Crédit: CapFriendly.com)

De bons gardiens, de bons défenseurs… mais une attaque qui en arrache. Ça me fait penser à une autre équipe, ça…

En rafale

– Les Oilers veulent être actifs durant l’entre-saison. #OEL #Mrazek

– Julien BriseBois aurait pu paniquer il y a un an. Il ne l’a pas fait.

– Quelles incroyables images!

– Autre liste/classement des joueurs autonomes sans restriction potentiels.

– Mesures renforcées dans les zones rouges pour la LHJMQ.

– Quand un journaliste remet en question le hockey disputé dans la bulle, il est critiqué de toutes parts. Quand Scottie Pippen s’en prend au basketball joué dans la bulle, silence…

PLUS DE NOUVELLES