Les Penguins de Pittsburgh sont dans l’eau chaude

On s’attendait à une série âprement disputée entre les Islanders de New York et les Penguins de Pittsburgh. Personnellement, j’ai pris les Islanders en 7 rencontres, mais la majorité des observateurs avaient choisi la bande de Sidney Crosby pour l’emporter.

Ceci étant dit, les Penguins n’existent pas depuis le début de la série. Les Islanders ont remporté les deux premiers matchs à Long Island, et plusieurs s’attendaient à un sursaut d’orgueil des joueurs de Pittsburgh.

Au final, c’est tout le contraire qui s’est produit : les hommes de Barry Trotz sont allés s’imposer 4-1 au PPG Paints Arena, pour prendre une avance de 3-0. Ils pourraient donc balayer la série, mardi, en cas de victoire.

Il faut dire que les Islanders sont complètement dominants, et très agréables à voir jouer, avouons-le. Robin Lehner est impérial devant ses cages, tandis que le jeu défensif de l’équipe est presque parfait.

La paire Pulock-Pelech est particulièrement performante depuis le match #1…

Dans le cas des Penguins, les cadors en attaque sont invisibles : Sidney Crosby, Jake Guentzel et Patric Hornqvist n’ont pas récolté un seul point.

Les seuls qui connaissent des moments satisfaisants sont Evgeni Malkin et Phil Kessel.

Dans tous les cas, il serait très surprenant que les Islanders l’échappent. Dans le cas des Penguins, ils pourraient se faire balayer pour la première fois depuis 2013, alors que les Bruins l’avaient emporté en 4 matchs en Finale de l’Est.

En rafale

– Une très mauvaise nouvelle pour le Lightning.

– À lire.

– Injuste.

PLUS DE NOUVELLES