Les Maple Leafs de Toronto veulent prendre leur temps concernant Mike Babcock

Après 13 matchs, les Maple Leafs n’ont récolté que 14 points. C’est très décevant pour une équipe qui est attendu au cœur de la lutte pour la Coupe Stanley.

Il faut dire que le club ne l’a pas eu facile au niveau des blessures en ce début de saison, puisque Zach Hyman, Travis Dermott et John Tavares sont absents.

Il n’empêche que cette formation éprouve de gros problèmes en défense. On l’a vu hier : les défenseurs des Leafs ont alloués de nombreuses échappées et de 2 contre 1. Le placement des arrières est (très) déficient.

Les partisans, eux, commencent à être impatients et c’est l’entraîneur-chef, Mike Babcock, qui en prend pour son grade.

On parle de plus en plus d’un possible licenciement dans son cas, mais pour le moment, ça ne serait pas dans les plans.

La direction des Maple Leafs savait que le mois d’octobre allait être éprouvant pour tous les joueurs. Dans le fond, ce n’est peut-être pas si mal que le club de Toronto rencontre autant d’adversité en début d’année.

Sauf que le mois de novembre ne sera pas plus facile : les Leafs joueront encore 14 matchs, dont 9 à l’étranger. Parmi ceux-ci, on compte des affrobtement à Pittsburgh, Philadelphie, Las Vegas, Buffalo, en Arizona et au Colorado.

Y’en aura pas de facile, pour les Maple Leafs !

En rafale

– Il est de plus en plus à l’aise.

– Un coup de patin sensationnel !

– Au moins, les Leafs sont conscients que défensivement, ça va mal !

PLUS DE NOUVELLES