Les Leafs ont (beaucoup) trop donné dans la dernière année pour des joueurs de location

Le Canadien de Montréal a causé LA surprise en éliminant les puissants Maple Leafs lors de la première ronde. La formation montréalaise a eu besoin de sept matchs pour en venir à bout de son grand rival et les amateurs de Toronto se demandent tous ce que ça va prendre pour qu’ils puissent enfin gagner une série de première ronde.

Ce qui est intéressant, c’est que les Leafs ont toujours bûché dur pour y arriver. En fait, je dirais plus que Kyle Dubas a bougé beaucoup (peut-être même trop) de morceaux pour tenter d’améliorer son équipe dans les derniers mois.

Avant de poursuivre, je vous invite à lire le tweet de Grant McCagg ci-dessous :

Ouain… 

En prenant un pas de recul, on réalise que certains de ces joueurs-là auraient peut-être été en mesure d’aider l’équipe à connaître (plus) de succès en séries et surtout, permettre à la formation de franchir la première ronde pour la première fois depuis 2004.

Mais, en même temps, ce qu’on a observé du côté des joueurs torontois était loin d’être un manque de talent. C’était plutôt de la façon dont les joueurs de talent en question se sont comportés durant la série au niveau de leur implication sur la patinoire.

Est-ce que la donne aurait été différente si Dubas n’avait pas tant donné pour ce qu’il a reçu? On ne le saura jamais, malheureusement. Chose certaine, cela aura définitivement un impact sur le futur de l’équipe en voyant les jeunes et les espoirs départis par le jeune directeur général torontois.

Quand on compare tout ça au travail qu’a fait Marc Bergevin pour que son club soit aussi bon en séries, on voit que le DG montréalais a fait du bon boulot dans les derniers mois.

– Corey Perry n’a rien coûté, Ben Chiarot non plus.

– Eric Staal a été transigé par les Sabres contre un choix de troisième et de cinquième ronde.

– Joel Edmundson a été acquis contre un choix de septième ronde.

Ces nouveaux venus (Chiarot a signé avec l’équipe en 2019) jouent d’ailleurs un énorme rôle pour le CH depuis le début des séries éliminatoires, ce qui n’était pas nécessairement le cas du côté des joueurs de location des Leafs.

Ces derniers se sont-ils tirés dans le pied avec tous les récents changements faits par Dubas? On le saura seulement dans quelques années.

En rafale

– C’est fou à quel point ça change un match.

– Le coach du Canada a eu de très bons mots pour Owen Power.

– Excellente nouvelle pour Laperriere.

– Que pensez-vous de toute cette histoire?

– Les Clippers avancent.

PLUS DE NOUVELLES