Les joueurs du Wild auraient eu raison de leur DG

Le Wild a congédié son DG Paul Fenton il y a deux jours. Drôle de moment pour procéder à un congédiement aussi important, alors que ce dernier a pu chapeauter le repêchage amateur, de même que les transactions qui y surviennent et l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

Fenton aura eu le temps d’échanger Mikael Granlund et Charlies Coyle au dernier deadline… tout en offrant 30 millions $ à Mats Zuccarello le 1er juillet dernier et en sélectionnant Matthew Boldy en juin dernier (12e choix au total).

Après avoir participé aux séries durant six saisons consécutives, le Wild a raté les playoffs en 2019, soit sous la première tutelle de Fenton.

Bref, il méritait d’être congédié.

Mais certaines citations des dernières semaines nous suggèrent que les joueurs en avaient tout simplement marre de leur DG et de ses actions discutables.

On se rappellera que Jared Spurgeon avait remis en question le plan (s’il existe) de Paul Fenton.

« Il est difficile de gagner et je n’ai pas l’impression que nous nous sommes améliorés. Quand tu deviens un vétéran, tu veux avoir des chances de gagner tous les ans. C’est pourquoi je voulais entendre le plan Fenton) avant de discuter d’une prolongation de contrat. » – Spurgeon

Zach Parise, dont le nom a fait surface dans les rumeurs de transactions récemment et qui avoue trouver ça difficile au Minnesota, avait été encore plus loin, lui.

« Nous n’avons pas suivi la belle progression que nous avions. C’est probablement une combinaison du fait que toutes les équipes de la division se sont améliorées alors que nous n’avons pas été aussi agressifs dans cet aspect. » – Parise

Parise critiquait directement son DG sur la place publique, alors que celui-ci était toujours en poste.

Certains rapportent que Ryan Suter aurait même rencontré le propriétaire du Wild afin de lui suggérer de remercier Fenton.

(Crédit: YouTube.com)

Le récent congédiement de Fenton suggère que le courant ne passait (fort) probablement pas très bien entre les joueurs et leur DG, surtout en raison de son incapacité à améliorer l’équipe alors qu’elle avait besoin de renfort.

On avait déjà vu des joueurs avoir la tête de leur coach, mais rarement avait-on assisté à un vestiaire qui se lève contre son DG…

Vous me voyez venir, right?

Est-ce qu’un jour, les joueurs du CH en viendront à la même conclusion/relation avec Marc Bergevin?

Rappelons que Carey Price a mentionné il n’y a pas si longtemps qu’il ne lui restait pas plusieurs années encore pour espérer remporter la Coupe Stanley… et qu’il voulait gagner maintenant.

Et je crois que Shea Weber pense sensiblement la même chose…

Ceci dit, Marc Bergevin n’a pas complété de transactions atroces où il a donné du talent en retour de pas grand chose, comme Fenton l’a fait. Mais il n’a pas toujours amené le renfort nécessaire au moment opportun.

La saison 2019-20 sera importante pour la suite du règne de Marc Bergevin. Il doit faire les séries!

En rafale

– Derrière Khabib Nurmagomedov!

– Piatti pourrait ne pas voyager au Colorado (ou rater le match de championnat canadien mercredi).

– Aide les Hurricanes à payer Sebastian Aho trouver un nom à leur nouvelle bière!

– Le Slovan Bratislava pourra disputer la prochaine campagne en Slovaquie.

PLUS DE NOUVELLES