Les joueurs du Canadien seront « encouragés » à rentrer à Montréal lundi prochain

Maintenant que le format général du retour à la compétition est connu dans la LNH, voilà que l’on travaille déjà sur les détails de cette reprise… et sur le retour à l’entraînement. Plusieurs joueurs n’ont pas chaussé les patins depuis deux mois et demi, rappelons-le.

Tel que le prévoyait John Scott le 25 avril dernier, les joueurs seront invités à reprendre l’entraînement en Amérique du Nord au début du mois de juin (date encore imprécise mais selon Renaud Lavoie, on parlerait bel et bien du 1er juin, soit la semaine prochaine). La LNH et l’Association des joueurs en sont venues à une entente concernant le protocole à suivre pour cette phase 2.

La phase 1 étant l’isolement individuel actuel…

Les joueurs du Canadien seront donc bientôt invités à rentrer graduellement à Montréal et à y reprendre l’entraînement… si bien sûr, la santé publique (autant québécoise que montréalaise) donne le OK. Sinon, l’équipe devra évaluer l’option de reprendre l’entraînement ailleurs…

Pour l’instant, tout indique que ce retour à l’entraînement pourrait avoir lieu à Brossard. La Place Bell, Mont-Tremblant et Québec ont aussi été évoqués dans les options…

La participation à la phase 2 demeure toutefois volontaire et non obligatoire. Les joueurs qui désirent ne pas y prendre part ne pourront pas s’y voire contraindre de le faire.

Rappelons qu’un joueur de la LNH sur six ne se trouverait pas en Amérique du Nord présentement. Pas sûr qu’ils pourront tous revenir à cout terme… surtout qu’officiellement, la frontière canadienne est toujours fermée pour tout ce qui n’est pas considéré comme étant essentiel. On ne sait toujours pas si Justin Trudeau acceptera d’assouplir les règles de quarantaine (14 jours d’isolement) obligatoire pour tous les gens qui rentrent au pays.

Durant la phase 2, seulement six joueurs pourront patiner ou s’entraîner hors glace en même temps. Le nombre d’employés sera aussi restreint à l’intérieur du complexe et aucun entraîneur/membre du personnel ne sera toléré sur la patinoire.

Il est aussi prévu (dans le protocole de 29 pages envoyé aux joueurs et aux équipes) que les joueurs pourront décider de s’entraîner dans un complexe d’entraînement reconnu qui n’est pas le leur. Par exemple, Kris Letang pourrait décider de s’entraîner au Complexe Bell plutôt que de retourner à Pittsburgh. Jeff Petry pourrait quant à lui s’entraîner dans le complexe d’entraînement des Red Wings et Carey Price, dans l’Ouest américain ou canadien.

Ça s’était aussi passé comme ça durant le dernier lock-out.

Les joueurs devront demeurer à deux mètres de distance les uns des autres et porter un masque lorsque cette distanciation sera impossible à respecter (sauf durant l’entraînement proprement dit). Les douches, les bains et les saunas seront interdits.

Tous les joueurs devront être testés avant le début de cette phase 2 et ils seront testés à nouveau au minimum deux fois par semaine, mais ne seront vraisemblablement pas contraints de se confiner une fois de retour dans la population générale. Ils devront aussi prendre leur température et surveiller leurs symptômes quotidiennement. Les joueurs qui seront testés positifs ou qui développeront des symptômes seront immédiatement isolés du reste du groupe.

Rappelons que le gouvernement américain a annoncé ce weekend que les athlètes professionnels allaient pouvoir pénétrer aux États-Unis sans problème. Toutefois, plusieurs joueurs devront tout de même attendre 14 jours avant de reprendre l’entraînement.

Rappelons aussi que les équipes de la LNH espèrent pouvoir tenir un camp d’entraînement de deux-trois semaines au début du mois de juillet (phase 3, obligatoire), question de pouvoir amorcer le tournoi éliminatoire à la fin du mois de juillet (phase 4). On ignore toujours où les prochains matchs du Canadien seront disputés.

Pour l’instant, il n’est pas question d’imposer le port de la visière complète aux joueurs.

Il sera intéressant de connaître la décision de Max Domi quant à ce retour au jeu, lui qui est diabétique.

À noter que les joueurs de l’Impact ont repris l’entraînement individuel ce matin eux, au Centre Nutrilait.

En rafale

– Qu’est-ce qui attend donc Sven Andrighetto?

– Fait divers intéressant.

– La MLS aura l’air ne pas trop avoir changé… mais elle ne sera plus la même de l’intérieur.

– On est rendu à 14 joueurs par séance en Espagne.

– Les Ultras ne sont pas content.

PLUS DE NOUVELLES