Les joueurs de la LAH pourraient être payés au prorata

Il y avait plusieurs incertitudes face à la tenue d’une saison dans la Ligue Américaine de hockey. La COVID-19 a bien failli venir gâcher le tout, mais un accord a été conclu entre les gouverneurs pour que la LAH reprenne ses activités dès le 5 février prochain. 

Trois formations ont toutefois pris la décision de ne pas participer à cette saison. On parle ici des Checkers de Charlotte (Panthers), les Thunderbirds de Springfield (Blues) et les Admirals de Milwaukee (Predators).

Ainsi, une division de trois équipes a dû être créée en vue de la prochaine saison. Certaines formations pourraient donc seulement disputer 24 matchs, alors que d’autres pourraient en jouer 42. Pourtant, ce n’est pas seulement pour cette raison que les inquiétudes font surface lorsqu’on parle de la campagne 2021.

Aux dernières nouvelles, les joueurs évoluant dans la Ligue Américaine de hockey pourraient être payés au prorata.

Les joueurs disposant d’un contrat à deux volets qui se sont fait couper par l’équipe au camp d’entraînement et qui ont été assignés au taxi squad ne devraient toutefois pas avoir de problème. Pourquoi? Parce que leur salaire est garanti à 100%.

Pour ceux qui ont un contrat à deux volets et qui ont été rétrogradés dans la LAH, ce ne sera pas facile. La plupart des contrats à deux volets exigent des salaires d’environ 70 000 $. Ça, normalement, c’est pour une saison de 82 matchs. 

Petit calcul vite vite : Si la rémunération des joueurs est strictement proportionnelle, un joueur d’une équipe jouant seulement 24 matchs (avec un salaire de 70 000$) gagnerait un total de 20 487 $ avant taxes. Pour un joueur évoluant dans une formation qui dispute 42 matchs, c’est environ 35 853$ avant taxes.

Chez le Rocket, c’est exactement cette situation qui pourrait arriver à Jesse Ylonen. Il devait toucher ce même montant (70 000 $) en évoluant à Laval cette saison. Malheureusement, c’est un exemple parmi tant d’autre.

On s’entend que c’est assez ridicule?

Ce n’est pas sorcier, la pandémie joue un énorme rôle là-dedans. Par contre, la ligue se doit absolument de trouver une solution face à tout ça. Après tout, je vois mal les jeunes subvenir à leurs besoins avec un tel salaire. Surtout rendu où certains en sont dans leur carrière respective présentement.

J’ai bien l’impression qu’on a pas fini d’entendre parler de cette situation inadéquate. Et, j’ai surtout hâte de voir si la LNH viendra en aide à ces joueurs, car certains d’entre eux pourraient vraiment en avoir besoin.

En rafale

– À suivre.

– Mike Matheson sur la liste des blessés à Pittsburgh.

– Avec la saison réduite, le repos n’a jamais été aussi important.

– Intéressant.

– Quelle histoire!

PLUS DE NOUVELLES