Les Flyers et le CH auraient discuté d’une transaction impliquant Shayne Gostisbehere

Le Canadien a trois besoins à combler d’ici le début de la prochaine campagne : un défenseur gaucher offensif, un attaquant capable d’inscrire des points à cinq contre cinq et en avantage numérique et un gardien de but substitut de qualité.

Le gardien de but, Marc Bergevin risque de le dénicher via le marché des joueurs autonomes sans restriction. Plusieurs gardiens relativement intéressants seront sans contrat le 1er juillet prochain.

L’attaquant, on peut rêver à Matt Duchene, quoique ça risque d’être compliqué (et décevant au final?).

Mais le défenseur, il se pourrait bien que ce soit Shayne Gostisbehere. C’est du moins l’un des plans premiers de Marc Bergevin selon Anthony Di Marco, un correspondant québécois du site The 4th Period.

Selon les informations recueillies par Di Marco, le joueur visé par les Flyers dans une éventuelle transaction impliquant le Ghost serait Andrew Shaw. Il n’y aurait pas de deal imminent, mais les discussions auraient été relativement sérieuses.

Que le Canadien puisse être intéressé à Gostisbehere, je n’en doute pas une seule seconde. Il est un défenseur gaucher de 26 ans capable de transporter la rondelle et de créer de l’offensive. Il a connu des saisons de 46, 39, 65 et 37 points depuis son arrivée dans la LNH. Cependant, il a terminé deux de ses quatre saisons avec un différentiel inférieur à moins-20.

Ses faiblesses en défensive sont connues et répertoriées, mais il y a fort à parier que la direction du Canadien croit qu’aux côtés d’un gars comme Shea Weber, Shayne Gostisbehere parviendrait à bien performer.

Il a quand même été finaliste au trophée Calder… c’est tout un joueur.

Par contre, même s’il a connu une saison 2018-19 plutôt décevante, sa valeur est encore supérieure à celle d’Andrew Shaw. Ce dernier a une santé fragile et ça a de quoi inquiéter de nombreux dirigeants.

Ceci dit, Shaw vient de connaître sa meilleure saison en carrière dans la LNH. 47 points en 63 rencontres…

Buy low, sell high, disent les Anglais…

Reste qu’ici, ce serait Buy high, sell high… mais vous comprenez le principe.

Gostisbehere possède encore quatre années de contrat à un salaire moyen de 4,5 millions $ alors que dans le cas de Shaw, c’est trois ans à 3,9 millions $ par saison.

Le Canadien a un surplus d’ailiers présentement et il pourrait se permettre de sacrifier Shaw afin de mettre la main sur Gostisbehere. Surtout que quelques espoirs offensifs risquent de congestionner encore plus les ailes…

Et même si ça enlèverait une bonne dose de leadership dans le vestiaire…

De plus, les plus optimistes diront que ça libérerait le #65 pour Erik Karlsson, hehe.

À noter que selon un collègue de Di Marco, Paul Byron pourrait être ajouté à la transaction. Là, ça aurait un peu plus de sens…

Quoique je me demande si Marc Bergevin et Claude Julien seraient vraiment prêts à laisser partir deux joueurs aussi travaillants et appréciés que Shaw et Byron.

Reste que pour obtenir quelque chose, il faut payer.

À noter que Paul Byron disputera l’an prochain la première année d’un contrat de quatre ans (à un cap hit de 3,4 millions $)…

Et que Michel Therrien, qui est désormais adjoint chez les Flyers, est un énorme fan de Byron et Shaw.

Si jamais Marc Bergevin a la possibilité d’obtenir les services de Shayne Gostisbehere en retour de Paul Byron et Andrew Shaw, vous le faîtes ou non?

Gostisbehere – Weber
Kulak – Petry
Mete – Juulsen/Folin/autre

J’aime ça, moi… et je ris déjà à l’idée d’entendre certains chroniqueurs québécois massacrer le nom du défenseur américain en ondes!

En rafale

– Gostisbehere ou Leddy?

– Jusqu’où ira cette équipe?

– J’aurais aimé le voir avoir sa chance avec l’Impact.

– La violence est malheureusement chose courante en République Dominicaine.

– Qu’on le ramène s’il souhaite vraiment revenir à Montréal!

PLUS DE NOUVELLES