Les Canucks congédient leur chanteur

Malgré deux participations à la grande finale au cours de leur histoire, les Canucks de Vancouver n’ont jamais remporté la Coupe Stanley. On ne peut donc pas les considérer comme des champions. La personne qui interprétait les hymnes nationaux avant leurs rencontres jusqu’à tout récemment, Mark Donnelly, n’a rien d’un champion non-plus.

Monsieur vient de perdre son emploi. Pourquoi? Parce qu’il a confirmé sa présence à un éventuel rallye anti-masque.

La nouvelle a d’abord été publié dans le Vancouver Sun et annonçait que le chanteur des Canucks serait de la manifestation. Quelques instants plus tard, le propriétaire de la concession, Francesco Aquilini, a fait signe au Sun sur Twitter, demandant que le titre de l’article soit modifié de façon à ce qu’on change le mot « chanteur » pour « ex-chanteur ».

Les gens de la CBC ont par la suite été en mesure de confirmer le congédiement auprès d’un porte-parole de l’équipe.

Je dis ça comme ça, mais avoir une carrière publique comme celle de monsieur Donnelly, je prendrais compte de l’impact que mes gestes pourraient avoir sur la suite de ma carrière avant de les poser.

D’ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’il se met les pieds dans les plats pour des opinions politiques controversés. En 2012, il avait chanté l’hymne national canadien lors d’une activité en lien avec un mouvement anti-avortement.

Je sais que, comme moi, vous vous posez la vraie question : pourquoi avoir besoin d’un chanteur qui interprète l’hymne national dans ce genre d’activités?

Bonne question. Et comme je ne participe pas à ce genre d’événements, je ne peux pas vraiment y répondre.

En rafale

– Est-ce que ça vous rappelle un peu le divorce entre le Canadien et Charles Prévost-Linton il y a quelque années? On ne compose pas du tout avec les mêmes circonstances, évidemment.

– Son parcours aurait pu être complètement différent!

– Pour ceux qui n’ont pas encore fait une indigestion de contenu sur Patrick Roy.

– Il se plaît en Floride.

– On ne pourra malheureusement pas s’entendre là-dessus.

– Une histoire de fou!

PLUS DE NOUVELLES