Les bonis de Kotkaniemi, Suzuki et Romanov pourraient poser problème

On sait déjà tous que le Canadien est (très) serré sous le plafond salarial. L’équipe n’a que 792 311 $ d’espace comptable sous le plafond fixe de 81,5 millions $… et elle risque d’utiliser tout cet espace là ou presque afin d’intégrer Corey Perry dans la formation demain. Ai-je besoin de vous rappeler que Joel Armia a subi une commotion cérébrale hier soir?

Si un autre attaquant comme Paul Byron devait s’absenter – ce qui se produira certes durant la saison – un joueur devra être placé sur la liste des blessés à long terme, Victor Mete devrait être utilisé à titre de septième défenseur ou l’équipe devrait jongler avec des rappels d’urgence de façon intermittente. Bref, le club n’a pas d’espace et ça ne risque pas de s’arranger rapidement.

On peut donc oublier Pierre-Luc Dubois à Montréal durant la saison, guys.

Or, Marc-Antoine Godin et Arpon Basu ont souligné un bon point ce matin dans TheAthletic : les bonis de performance que pourraient toucher Nick Suzuki, Jesperi Kotkaniemi et Alexander Romanov pourraient compliquer encore plus les choses la saison prochaine.

Kotkaniemi est admissible à des bonis qui pourraient atteindre 2,5 millions $ cette saison. Suzuki? 425 000 $.

Romanov? 212 500 $.

Ces montants, si touchés et atteints, devront être ajoutés sur la masse salariale de l’équpe cette saison ou la saison prochaine.

S’il n’y a pas de place cette année, Marc Bergevin devra donc négocier avec un budget encore plus petit la saison prochaine. Ce serait catastrophique.

Rappelons que Jeff Petry (750 000 $) et Brendan Gallagher (2,75 millions $) toucheront une importante hausse salariale (et de cap hit) la saison prochaine. Rappelons aussi que Tomas Tatar, Phillip Danault, Joel Armia, Artturi Lehkonen, Jesperi Kotkaniemi et Victor Mete devront tous signer un nouveau contrat avant la prochaine campagne.

Ce ne sont pas les quelques dollars épargnés par le rachat de contrat d’Alzner qui passera de 3,96 millions $ à 1,96 million $, le départ de Jordan Weal, la baisse salariale de Jake Allen (1,475 million $) qui régleront tout. Des joueurs devront quitter…

Et si des bonis sont appliqués l’an prochain, plusieurs joueurs devront quitter.

La bonne nouvelle, s’il y en a une, c’est que Kotkaniemi n’atteindra fort probablement qu’une petite partie de ses bonis selon Godin et Basu. Par contre, on peut s’attendre à ce qu’à trois, les jeunes du CH touchent entre 1,5 et 1,6 million $.

Bref, Marc Bergevin devra fort probablement pelleter un peu de cap hit la saison prochaine.

On se répète, mais c’est cette année qu’il faut gagner. Pas dans 2 ou 3 ans!

En rafale

– Jimmy Howard ne voudrait pas jouer pour les Oilers. [HI]

– Il est humain, finalement.

– La LNH est très préoccupée par sa saison 2021-22. Davantage que pour celle en cours…

La possible annulation des Jeux Olympiques pourrait-elle aider la LNH à repousser ses activités éliminatoires d’une semaine au deux l’été prochaine par contre? #NBC #MieuxRespirer

– Il y aura 22 000 partisans su Super Bowl!

– Au tour de Zinedine Zidane d’être déclaré COVID+.

PLUS DE NOUVELLES