Les Blackhawks devront inévitablement considérer un changement de nom

Depuis le début de l’année, deux sujets retiennent l’attention plus que tout : la pandémie et le racisme.

Même si certains cherchent peut-être à éviter le sujet, le racisme systémique est bel est bien présent, et ce, dans de nombreuses sphères de nos vies. Que ce soit au Québec…

Au Canada…

Ou n’importe où dans le monde. Il y en a partout.

Depuis de nombreuses années, il y a plusieurs demandes qui ont été effectuées afin que les clubs sportifs en Amérique du Nord qui ont un nom raciste le changent.

Récemment, c’est le dossier des Redskins, dans la NFL, qui retient l’attention. Après des années de pression populaire et après moins de 24 heures de pression de la part des entreprises qui sont impliquées financièrement avec l’équipe de Washington, les Redskins ont affirmé qu’ils allaient réviser leur nom. Et selon ce qui circule, ça pourrait se faire très bientôt

Puis, une situation similaire a lieu dans le baseball majeur. Les Indians de Cleveland, dont le nom fait aussi jaser depuis de nombreuses années, ont changé de logo en 2019 (retirant ainsi le Chef Wahoo de leur casquette). Puis, ils ont récemment annoncé (hier soir, soit peu après les Redskins) qu’ils allaient aussi réviser leur nom.

Et ce n’est pas étonnant. Après tout, c’est le même problème…

Inévitablement, on doit donc transposer le sujet de l’heure dans le monde du hockey en posant une question que bien des gens n’ont pas envie d’entendre : est-ce que les Blackhawks doivent considérer, eux aussi, un changement de nom et de logo?

Parce que ce qui est bon pour un est aussi bon pour l’autre. Blackhawks, ce n’est pas moins raciste que Redskins ou Indians l’est. C’est un problème de discrimination qui est discuté depuis plusieurs années, mais qui tombait toujours dans l’oubli.

Oui, le logo des Blackhawks est mythique. Oui, le nom l’est aussi. Mais le point est plus fort : s’il était accepté avant, il est difficile de le tolérer de nos jours. C’est simplement une question d’évolution.

Si des pressions monétaires ont forcé les Redskins à pousser l’équipe à évaluer un changement de nom, il s’agit simplement d’une question de temps avant que ce soit la même chose pour les Blackhawks. C’est juste la suite logique des choses.

La LNH a affirmé, en marge du mouvement #BlackLivesMatter, qu’elle ferait des efforts afin de participer à la recherche de solutions. Mais pour l’instant, ce sont seulement certains joueurs qui semblent être dans l’action.

Ne soyons pas contre le progrès.

En rafale

– Sur ce, bonne fête nationale à tous les Américains!

– Le hockey, le baseball… espérons qu’il n’y ait pas une hausse de cas à Toronto.

– Un vote concernant la convention collective s’en vient.

– Une bonne nouvelle pour Lance Stroll.

– En parlant de F1…

PLUS DE NOUVELLES