Leon Draisaitl à la poursuite de deux grands

À l’époque où les Oilers gagnaient des Coupes Stanley sur une base régulière, Wayne Gretzky et [insérez le nom de votre 2e attaquant préféré des Oilers des années ’80] dominaient le circuit. Heureusement pour les Oilers, ils ont maintenant un duo qui s’approche de cette production-là : Connor McDavid et Leon Draisaitl.

Si les preuves de Connor McDavid ne sont plus à faire, il semble parfois que le nom de Leon Draisaitl ne soit pas reconnu à sa juste valeur. Oui, ses 105 points obtenus la saison dernière démontrent qu’il fait partie de l’élite, mais il est parfois dans l’ombre du #97 d’Edmonton.

Un peu comme Malkin à Pittsburgh, dans le fond.

Cette saison, Draisaitl est encore une fois très dominant. Avec 43 points, l’Allemand est tout simplement indispensable aux succès des Oilers, qui trônent au premier rang de leur division.

En fait, il est tellement bon qu’il roule présentement à un rythme historique. Ses 43 points en 22 matchs lui donnent une moyenne d’un peu plus de 160 points par tranche de 82 joutes.

En fait, dans la grande histoire de la Ligue nationale, seuls deux joueurs ont réussi à obtenir au moins 160 points en une saison : Gretzky (neuf fois) et Lemieux (six fois). Au rythme actuel, l’attaquant des Oilers pourrait donc devenir le troisième joueur de l’histoire à atteindre ce plateau important.

Notons que Connor McDavid est à 40 points, lui. Il n’est pas sur le même rythme, mais un autre match de six points ne lui nuirait pas dans cette quête.

S’il est utopique de croire que cette marque difficile à atteindre sera obtenue, Draisaitl pourrait tout de même obtenir plus que les 155 points de Steve Yzerman en 1988-1989.

Et, dans les faits, même s’il ralentit un brin et qu’il obtient quelque chose comme 135 ou 140 points, ce sera déjà exceptionnel. Les Oilers doivent se frotter les mains de satisfaction en voyant son contrat…

En rafale

– Voilà la stratégie des Jackets pour ce soir.

– L’ancien des Blues vivra un beau moment.

– Les Bruins devront s’améliorer en fusillade.

– On ne sait toujours pas si Patrice Bergeron jouera ce soir.

– Aimez-vous le vieux look des Canucks?

https://twitter.com/NHL/status/1196851947648798725

PLUS DE NOUVELLES