L’efficacité de Jeff Petry est à la baisse

Jeff Petry a connu un début de saison spectaculaire. Poursuivant sur son élan des dernières séries, certains lui prédisaient même le trophée Norris à un certain point. Je n’ai personnellement jamais joint cette vague d’enthousiasme. C’est vrai, il jouait bien, mais de là à dire qu’il était le meilleur défenseur de la ligue, même si on ne parle que d’un court laps de temps? Nope, désolé.

De toute façon, cette conversation est aujourd’hui préhistorique. L’efficacité du #26 est en chute libre depuis quelques temps. En fait, depuis qu’il est séparé de son partenaire de début de saison à la ligne bleue, Joel Edmundson.

Un tableau intéressant a été présenté lors de l’émission Entre 2 matCHs sur les ondes de RDS lundi après-midi. On pouvait y voir les statistiques de six des défenseurs employés par le Canadien depuis le 15 mars dernier. Seul Xavier Ouellet, qui en a joué trois, était exclu de l’exercice.

Les chiffres frappent, et fort.

En sept rencontres, Petry ne compte que deux points. Seuls Alexander Romanov et Brett Kulak (nouveau partenaire de Petry) en comptent moins (aucun pour les deux). Même Victor Mete, qui n’a joué que quatre parties sur cette séquence, en compte trois!

Je n’ai jamais aimé me servir des plus ou moins pour évaluer le travail d’un joueur. Or, lorsqu’aucun des autres défenseurs ne voit son différentiel se tenir sous zéro et que celui de Petry se situe à -4, je me permets de lever le sourcil. Vous remarquerez également que Kulak se tient à zéro, tandis que les défenseurs évoluant sur les autres paires se retrouvent tous au moins à +4.

On peut également souligner le retour en force de Shea Weber, qui compte cinq points à ses sept dernières rencontres et présente un différentiel de +6, deux sommets chez les arrières du Canadien sur cette période précise.

Je ne suis pas stupide, j’ai regardé les mêmes matchs que vous et je sais très bien que le jeu défensif du capitaine cause encore problème par moments, voire qu’il coûte de gros buts au CH. Il est l’un de ceux qui profitent du fait que l’équipe n’a pas joué pendant une semaine en raison du passage de la COVID-19 dans le vestiaire.

En rafale

– Des questions pour Cole Caufield?

– En lien avec les nombreuses rumeurs.

– Tant mieux pour lui!

– Retour rapide sur le ring!

– Ce sera le festival des photographes!

PLUS DE NOUVELLES