L’édition 2021 du Canadien est (sur papier) sa meilleure du millénaire

Quand fut la dernière fois que vous avez été aussi excités par le Canadien de Montréal?

2014? 2010? Ok. Laissez-moi reformuler ma question. 

Quand fut la dernière fois que vous avez été aussi confiants envers l’état du Canadien de Montréal avant que la saison régulière ne commence? Quand fut la dernière fois que vous avez regardé l’alignement du Tricolore en vous disant que cette équipe pourrait être aussi spéciale?

Pour plusieurs, la réponse se retrouve quelque part dans les années 1990. De mon côté, je dois vous avouer que ça ne m’est jamais arrivé. 

Pour l’instant, établissons une période de temps claire et précise : 2000 à 2020. En analysant les différentes équipes présentées entre le début du millénaire et la dernière saison, il est difficile de penser à un club aussi complet. Il y a toujours eu des lacunes offensives ou un certain manque chez les défenseurs gauchers, par exemple. Et le début des années 2000 n’était pas glorieux, avouons-le. 

(Crédit: Capture d’écran : TVA Sports)

Considérez le top-9 du Canadien, qui est plus deep que jamais. Considérez le top-4 de l’équipe, qui est extrêmement fort. Et n’oubliez pas que le meilleur gardien de la LNH s’aligne toujours devant le filet du CH, cette fois-ci épaulé par un #2 de ce nom.

Drouin – Suzuki – Anderson
Tatar – Danault – Gallagher
Lehkonen – Kotkaniemi – Toffoli
Byron – Evans – Armia

Chiarot – Weber
Edmundson – Petry
Romanov – Kulak/Juulsen

Price
Allen

Néanmoins, il faut regarder plus loin que l’alignement sur papier. Non, le CH ne compte pas sur une superstar offensive. Cependant, c’est la chimie et le jeu d’équipe qui se rend loin en séries. Il s’agit souvent du facteur X d’une équipe, comme pour les Blues (2019) ou les Stars (2020). Marc Bergevin a bâti une équipe de leaders, de caractère et de joueurs complets : un vrai club de séries éliminatoires et de moments importants. Il faut absolument évaluer le potentiel de cette équipe, de ses trois unités offensives ainsi que de sa brigade défensive aux allures très solides.

En date d’aujourd’hui, le Tricolore a formé (à mes yeux) sa meilleure équipe du millénaire. Meilleure qu’en 2010, meilleure qu’en 2014. Aucun problème à le dire.

Bonne nouvelle : ça risque de continuer de s’améliorer dans les prochaines années. Ce n’est que le début d’une nouvelle ère de succès signée Marc Bergevin.

Je suis optimiste, oui. Or, je me base sur des faits, et sur une évaluation très objective d’une équipe que j’ai auparavant fortement critiquée. Je suis extrêmement confiant de voir le Canadien participer aux séries et ajuster ses attentes après une superbe saison régulière.

En Rafale

Oh!

– Elle est bonne.

– À suivre.

PLUS DE NOUVELLES