Le virage jeunesse tant attendu, mais forcé | Le CH prendra-t-il le même risque que les Leafs? | En rafale

Bon dimanche soir à tous et à toutes. Avez-vous passé une belle fin de semaine? L’horaire sportif était chargé à bloc. Entre le match du CH et la gala du UFC 194, il ne manquait certainement pas d’action samedi soir.

Disons que le Canadien vous en a donné plus pour votre argent que Jose Aldo. 

Aldo ne l’a jamais vu venir. Le coup auquel on ne s’attend pas est souvent celui qui fait dormir. 

Un gars qui a dû connaître un excellent week-end est Charles Hudon. Même que je peux vous le garantir.

Hudon paraît bien depuis qu’il a intégré l’alignement du CH, récoltant deux passes en autant de parties. Non seulement a-t-il réussi à produire à ses débuts, mais il semble plutôt bien s’adapter au jeu de la LNH et paraît à l’aise sur la glace jusqu’ici.

En seulement 2 matchs il nous a démontré son sens du hockey sur ses deux points. Il a réussit à se démarquer dans chacun des jeux.

Il a profité de l’espace qu’on lui a accordé sur le but d’Andrighetto à Detroit.

Remarquez son positionnement sur le but de Flynn hier soir.

Encore une fois : Quel jeu de Beaulieu! En voilà un qui a de l’orgueil mal placé

Malgré son petit gabarit, Hudon sait se faufiler aux endroits payants et ce, malgré une surveillance étroite. Les anglophones diraient qu’il est un joueur glissant (slippery player).

Avec les succès que connaissent actuellement les joueurs rappelés de St-John’s, on a pour la première fois un aperçu du fameux virage jeunesse qu’on attend depuis quelques années chez les partisans du Tricolore.

Andrighetto tire bien son épingle du jeu depuis son rappel, ayant enfilé 4 buts en 10 matchs. Il suit le tempo du jeu sans problème et son flair offensif est apparent.

Daniel Carr a un but et une passe en 4 matchs. Il ne nuit certainement pas à l’équipe. En voilà un autre qui a le sens du hockey aiguisé et un bon positionnement…

Bien que Christian Thomas fut le choix évident à renvoyer en bas, il a tout de même obtenu 2 passes en 5 matchs. C’est loin d’être mauvais.

C’est un virage forcé, certes, mais la direction de l’équipe peut au moins voir avec quel bois se chauffe la relève de l’équipe. Le CH a beaucoup de jeunes attaquants du même profil. Quelle meilleure opportunité pour les évaluer? 

Grâce à cette séquence d’essais, Bergevin pourra davantage se servir d’un de ces jeunes comme appât, ou comme pièce additionnelle dans une transaction. Vous savez, la transaction que tout le monde attend pour un ailier droit offensif…

D’une manière ou l’autre, c’est utile à l’équipe. Et ça aide la direction à faire des plans pour l’an prochain, en même temps…

Le CH ne doit pas faire comme les Leafs

Les Leafs ont annoncé qu’ils feront des changements considérables à leur logo lors du 100e anniversaire du club en 2017-18. Il y a des bonnes chances que ces changements ne soient que pour une courte durée, ou qu’ils soient prévus pour un troisième chandail comme le font plusieurs équipes de la LNH.

Mais si ce n’est pas le cas, si les Leafs changent véritablement leur logo, ce pourrait être tout un risque au niveau du marketing.

Un club avec autant d’histoire et de tradition peut difficilement se permettre de faire des changements radicaux à son uniforme ou à son logo. Imaginez pour un instant que le Canadien change le fameux CH brodé sur le chandail de l’équipe.

Aimeriez vous revoir ceux-ci? LIEN 1, LIEN 2

Personnellement je préfère ces deux-ci. LIEN 1, LIEN 2

C’est presque inconcevable que la Tricolore fasse ce genre de changement à son fameux sigle. Certaines modifications pourraient avoir lieu au cours des prochaines années, cependant.

Avec la transition de la LNH vers Adidas en 2017, il y a des rumeurs qui veulent que certaines équipes devront modifier leurs chandails pour avoir trois bandes, semblable au logo d’Adidas. Si c’est bien le cas, le CH devra jouter une bande pour son chandail blanc.

Quelque chose comme ça? Si oui, je suis pour! 

Le Canadien a un des plus beaux chandails dans la ligue, et les chances sont bien minces que l’organisation décide de trop modifier une formule gagnante.

Je n’ai pas trop peur… À Toronto, on cherche à faire oublier les années décennies de misère. Pas à Montréal!

En rafale 
– Michael McCarron et Nikita Scherbak se livrent le plus récent duel.

– Définitivement la photo du jour. #LOL

– Vrai qu’il gère très bien son banc, cette saison (la plupart du temps).

– La séquence incroyable de Patrick Kane se poursuit!

– 5 échanges qu’aimeraient voir The Fourth Period. LIEN

– Daniel Sprong doit remercier ses parents pour sa carrière de hockey. LIEN

– Mike Hoffman est l’exemple parfait d’un joueur ayant bien développé dans la Ligue Américaine. LIEN

– Pas évident séparer Jack Eichel de la rondelle. #Wow

https://twitter.com/Ginohard_/status/675374749837484033

– Pierre-Luc Dubois, retranché d’Équipe Canada. #Jeune

– Leon Draisaitl ne cesse de s’améliorer. LIEN

– Steven Stamkos est-il meilleur au centre ou à l’aile? LIEN

– Et finalement, je vous laisse sur ces images d’un des corner men de Jose Aldo, hier soir.

PLUS DE NOUVELLES