Le Rocket n’est présentement pas en position de faire les séries

Évidemment, la LAH a suivi le pas de toutes les ligues en suspendant ses activités. Il s’agissait bien évidemment de la décision à prendre dans les circonstances,

Ceci étant dit, le Rocket ne s’est pas placé dans de bonnes circonstances pour s’aider à faire les séries. Pourquoi? Parce que les quatre premières équipes de chaque seulement division font les séries.

Dans sa division, le Rocket est présentement au sixième rang. Il n’est pas bien loin du quatrième rang, mais il n’y est pas.

Si la saison reprend rapidement, le Rocket aura ses chances de remonter au classement – à condition de continuer sur sa grosse séquence des dernières semaines. Si le prochain match de la LAH devait avoir lieu en septembre, ce ne serait évidemment plus un souci.

Ceci dit, si seules les séries devaient être jouées, il y aurait un problème. Le classement actuel serait assurément repris, laissant les hommes de Joël Bouchard hors du portrait pour la suite des choses.

Ça me fait penser à un enfant qui attend à la dernière minute pour ranger sa chambre et qui se fait inviter à jouer chez un ami. « Si tu avais rangé ta chambre sans attendre à la dernière minute, tu aurais pu y aller, » de répondre sa mère. Même chose ici : il aurait fallu engranger des points avant.

Comme le souligne toutefois à juste titre mon collègue Kevin Vallée, le report des matchs pourrait donner au Rocket un avantage. Comment?

En voyant Alexander Romanov joindre les rangs de l’équipe.

Ce qu’il faut savoir, c’est que son entente prendra fin le 1er mai dans la KHL et il sera alors en mesure de signer un contrat avec l’organisation. Ceci dit, il ne pourrait se joindre au Rocket que si l’action reprend avant les séries pour les raisons expliquées plus haut dans ce texte.

Ce scénario est très hypothétique et il peut être difficile d’y adhérer, mais voilà tout de même une lueur d’espoir.

En rafale

– Reste à voir si tout ira pour le mieux.

– La question que tout le monde se pose.

– Que se passera-t-il dans la Q?

– L’impact du coronavirus sur la F1.

– Un triste moment à Calgary.

PLUS DE NOUVELLES