Le propriétaire et le président des Coyotes négocieraient eux-mêmes avec Taylor Hall

Imaginez un instant que Geoff Molson se soit booké un souper avec Max Domi afin de discuter d’une éventuelle prolongation de contrat… et qu’il n’ait pas invité Marc Bergevin.

Encore pire! Imaginez que Kevin Gilmore, Joey Saputo et son garçon aient invité Bojan à manger pour discuter avec lui de son prochain contrat… et qu’ils n’aient pas cru bon inviter Olivier Renard ou Thierry Henry à la table pour l’occasion.

C’est à peu près ce qui s’est passé en Arizona, alors que le propriétaire de l’équipe, son fils et le CEO des Coyotes ont invité Taylor Hall à manger… pour discuter de son futur avec l’organisation.

Sans que John Chayka, le DG de l’équipe, soit de la partie!

Les négociations auraient officiellement repris entre les Coyotes et l’agent de Hall… et elles seraient pilotées par Xavier Gutierrez (président/CEO) et non John Chayka.

Il y a une certaine hiérarchie à respecter pour qu’une organisation fonctionne de la bonne façon. Discuter d’une prolongation avec ton joueur le plus talentueux sans pour autant avoir ton DG alentour de la table ne s’inscrit pas dans cette logique.

La question demeure : pourquoi garder John Chayka à l’écart?

Est-ce que Chayka est en train de perdre du pouvoir, suite aux nouvelles embauches? Le succès se fait attendre à Phoenix/Glendale…

Est-ce que le propriétaire souhaite aller à l’encontre du DG, un peu comme ce fût le cas avec P.K. Subban et le Canadien?

Est-ce que l’organisation a avisé John Chayka qu’elle allait tout simplement tenter une dernière tentative, ce que Chayka aurait pu approuver?

Rappelons que Hall a été échangé aux Coyotes durant la dernière campagne et qu’il a récolté 27 points en 35 rencontres en Arizona. Il sera admissible à l’autonomie complète en octobre/novembre prochain et il risque de faire sauter la banque. Il sera visiblement le meilleur attaquant disponible via le marché des joueurs autonomes restriction.

Est-ce que les Coyotes vont parvenir à conserver ses services?

En rafale

– Est-ce que Carey Price pourra faire des miracles et ainsi changer sa réputation?

– De belles images!

– Autre annulation malheureuse (mais inévitable)…

– Ça aussi, c’était inévitable.

– J’espère qu’on n’aura pas à se rendre là, sincèrement…

PLUS DE NOUVELLES