Le prochain contrat de Joel Armia

Marc Bergevin n’a pas d’énormes dossiers sur le feu cet été. Tant mieux!

Il n’aura pas à remplacer son coaching staff, autant à Laval qu’à Montréal…

Seuls Jordie Benn et Antti Niemi sont admissibles à l’autonomie complète chez les joueurs du CH… Et l’on sait déjà que Niemi disputera la prochaine campagne en Europe.

Chez les RFA, Brett Kulak, Mike Reilly, Charles Hudon, Artturi Lehkonen et Joel Armia sont tous à la recherche d’un contrat.

Par contre, ces cinq joueurs sont admissibles à l’arbitrage. Ils ne sont donc pas obligés de signer l’offre qualificative que leur soumettra (peut-être, dans le cas d’un individu ou deux) Marc Bergevin.

Mais bon… Je me répète, mais Marc Bergevin n’a pas de méga contrat à négocier. Les casse-têtes viendront dans un an, alors que l’entente de Max Domi viendra à échéance… Et dans deux ans, alors que Phillip Danaut, Tomas Tatar, Jesperi Kotkaniemi, Ryan Poehling et Jeff Petry seront soit UFA, soit RFA.

Pour l’instant, Bergevin a l’appui des partisans, alors qu’il a su leur redonner espoir (malgré une non-participation aux séries d’après-saison). Ça rend toute tâche plus facile à accomplir…

Marc Bergevin invitera certes quelques joueurs à visiter Montréal à la fin du mois de juin et il tentera fort probablement d’en convaincre au moins un ou deux de signer avec le Canadien.

Mais le plus gros dossier à l’interne déjà sur son bureau, c’est assurément celui de Joel Armia.

Combien ça vaut un gros ailier droit de bientôt 26 ans qui vient de connaître une saison de 23 points en 57 rencontres?

Celui qui a su faire de Jesperi Kotkaniemi un meilleur joueur de centre touchait un salaire de 1,85 million $ en 2018-19. Les mathématiciens d’Evolving Hockey évaluent la valeur du prochain contrat d’Armia à 3,4 millions $ par saison durant trois ans.

Un contrat de trois ans amènerait Armia vers l’autonomie complète.

Scott Matla, du site EOTP, croit plutôt qu’Armia ira chercher un contrat (d’un an ou deux?) aux alentours de deux millions $ par année.

Matla souligne que les contrats de Weal, Thompson et Folin démontrent la volonté de Bergevin de closer de petits deals (salaire et durée) avec ses joueurs de profondeur.

Par contre, il faut comprendre qu’Armia était utilisé à toutes les sauces et que le CH a accepté de racheter le contrat de Steve Mason afin de mettre la main sur Armia.

Quoique si Phillip Danault, qui vient d’obtenir 53 points sur le premier trio de l’équipe, touche un salaire d’à peine plus de trois millions $, il est illogique de penser qu’Armia touche 3,4 millions $.

Domi? Il ne gagne que 3,15 millions $. Gallagher? Seulement 3,75 millions $!

Je suis un peu perdu…

Armia aura droit à l’arbitrage et s’il devait se rendre en audience, il m’apparaît évident qu’Armia touchera un salaire d’au moins 2,5 millions $ (pour une saison ou deux).

Chose certaine, Marc Bergevin a fait signer d’excellents contrats à la grande majorité de ses joueurs récemment. Il faut oublier Karl Alzner, OK?

Quant à Armia, je crois qu’une entente d’une saison ou deux est dans le four. Signer Armia à long terme serait un risque dont ne raffole pas notre DG (avec ses joueurs moins influents). Ma prédiction? Un salaire annuel de 2,6 millions $. Sans arbitrage…

Et vous, combien d’argent donneriez-vous à Armia?

N’oubliez pas. Le Canadien possède beaucoup d’espace sous le plafond salarial. Just saying…

En rafale

– Ryan Poehling, qui n’a disputé qu’un seul match la saison dernière, remportera-t-il le jeu de l’année chez le Tricolore? Ce serait le bout de la m…

– Les championnats mondiaux se poursuivent aujourd’hui en Slovaquie.

– Nino Niederreiter rejoindra d’ailleurs la formation suisse sous peu.

– La Coupe Memorial se mettra en branle ce soir avec son premier match (Prince Albert vs Halifax). [CM]

– Les Screaming Eagles ont (déjà) trouvé leur nouveau DG.

PLUS DE NOUVELLES