Le président des Oilers blâme Tobias Rieder pour les insuccès de l’équipe

Si les Oilers d’Edmonton ne participent pas aux séries éliminatoires, cette année, ce n’est pas en raison de la terrible gestion des effectifs de Peter Chiarelli, qui a mené à son renvoi, ni aux difficultés qui accompagnent le fait de vivre deux congédiements importants en pleine saison, sans être capable d’entourer Connor McDavid de façon raisonnable.

Non. Si nous nous fions aux récents commentaires du président de l’équipe, Bob Nicholson, les insuccès de l’équipe reposent sur le dos de l’attaquant Tobias Rieder.

« Toby Rieder ne sera pas signé par les Oilers à la fin de la saison. D’autres équipes voulaient de lui. Il est venu ici parce qu’il voulait jouer avec Leon Draisaitl. S’il ne jouait pas avec Leon, il pensait jouer avec Connor, marquer 15-16 buts, et ensuite signer pour quatre ans et 3.5 millions de dollars par saison au lieu de 2. Toby Rieder n’a pas marqué un but. Toby Rieder a raté tellement d’échappées. Si Toby Rieder avait marqué 10 ou 12 buts, nous serions probablement en séries éliminatoires. »

Nicholson est celui qui choisira le prochain directeur général de l’équipe, cet été. Ces commentaires controversés n’aident certainement pas sa crédibilité, ni son image auprès des partisans de l’équipe, qui en ont franchement assez.

Il regrette (évidemment) ses commentaires, qu’il a émis lors d’une rencontre avec des détenteurs de billets de saison. Il se serait excusé à son joueur par la suite, et ils en auraient même ri, selon ce qu’il a mentionné à Darren Dreger, de TSN.

En Rafale

– Aucun du Canadien.

– Très belle saison.

– Wow…

– Incroyable.

 

PLUS DE NOUVELLES