Le plan de Marc Bergevin en dix étapes

Arpon Basu était de passage sur les ondes de TSN 690 ce matin pour discuter du Canadien. Le sujet de sa chronique : Le plan que devrait adopter Marc Bergevin durant l’entre-saison.

Basu a apporté de bons points. Le fait de voir les Blue Jackets mener 3 à 0 dans leur série face au Lightning prouve que les gens qui se réjouissent de l’élimination du Canadien parce qu’il se serait fait balayer par les Bolts ont tort. Par contre, Basu n’aurait pas sacrifié autant d’avenir que les Jackets l’ont fait au deadline.

Quels seraient les gros points du plan que Basu soumettrait à Marc Bergevin pour l’entre-saison maintenant? T’sais, le fameux plan de Marc Bergevin…

1. Faire comprendre à Jonathan Drouin qu’il doit toujours travailler fort et qu’il est devenu prévisible. Et espérer qu’il aura moins de résistance que cette année face à ces consignes…

2. Continuer d’utiliser les stats avancées d’une compagnie externe comme SportsLogiq, tout en ayant davantage d’effort mis de l’intérieur sur ces analytics.

Mon plan serait un peu plus étoffé, si je me devais d’en concocter un. Le voici :

1. Identifier les joueurs qui ne seront pas de retour l’an prochain.

Nate Thompson et Antti Niemi ne doivent pas revenir. Charles Hudon et Mike Reilly seront RFA dans quelques semaines et puisqu’ils sont jeunes, mais pas trop, je ne vois pas quelle place on pourrait leur faire dans l’organisation. Un départ serait aussi souhaitable pour eux.

Brett Kulak, Christian Folin et Jordie Benn pourraient être de retour, mais à bas prix. Idéalement, seulement deux de ces trois joueurs reviendraient.

Si Jordan Weal ne se montre pas gourmand, il doit aussi revenir. Weise? Je ne vois pas comment il pourrait jouer ailleurs qu’à Laval.

Quant à Deslauriers et Peca, ce sera les gradins ou rien du tout.

2. Identifier un gardien substitut pour Carey Price.

J’aimerais bien voir un gardien de but vétéran (pas trop vieux) et de qualité venir seconder Price. Anders Nilsson, Cam Talbot et Brian Elliott seraient toutes des options à évaluer.

3. Décider de l’avenir de Jonathan Drouin.

Drouin est l’attaquant le mieux payé de l’équipe. Il est Québécois, francophone… et inconstant. Bref, tu dois trouver un moyen de le faire travailler plus fort et produire, sinon tu dois évaluer l’option de l’échanger. Tous les joueurs des Habs ramaient dans une direction, alors que Drouin ramait trop souvent dans l’autre la saison dernière.

Sera-t-il de retour l’an prochain?
(Crédit: YouTube/capture d’écran)

4. Identifier les jeunes qui pourraient entamer la saison à Montréal.

À moins d’une catastrophe, Jesperi Kotkaniemi entamera la saison à Montréal. Il devrait jouer au centre du troisième trio et puisqu’il se musclera durant l’été et qu’il a pris de l’expérience, il devrait être encore meilleur.

Où voit-on Ryan Poehling en octobre? Oui, la décision finale sera prise durant le camp d’entraînement, mais il faut tout de même se faire une idée là-dessus. Je crois qu’il doit entamer la saison à Montréal, sur le bottom nine.

Pour les autres jeunes (y compris Nick Suzuki, Josh Brook et Cayden Primeau), ça devra passer par Laval à mon avis.

5. Trouver le fameux défenseur gaucher qu’il nous manque sur le top quatre.

Qui est-il? Où est-il? Je ne sais pas… mais il existe. Et il doit s’en venir cet été.

6. Amener un marqueur naturel pour aider l’offensive du Canadien (notamment sur le power play).

Que dire de plus?

7. Dépenser plus d’argent.

Avoir autant d’espace inutilisé sous le plafond salarial, c’est refuser d’utiliser une arme utile dans ton combat.

Si c’est en attirant un joueur de qualité, tant mieux!

Sinon, Marc Bergevin doit compléter des transactions de type mauvais contrat + espoir vs pas grand-chose.

Des dollars qui dorment sous le plafond salarial, ça ne plaît qu’à Marc Bergevin et ses partenaires. Pas à personne d’autre…

8. Prioriser le repêchage et le développement.

C’est peut-être le dernier été où Marc Bergevin pourra encore une fois justifier de viser à long terme. S’il rate les séries en 2019-20, Bergevin pourrait perdre son emploi. Il doit faire les choses comme il faut cet été… Et ensuite, jouer ses cartes pour gagner. Il en est condamné.

Pour cet été, Bergevin et Timmins doivent repêcher le meilleur joueur disponible à chaque fois qu’ils auront la parole.

9. Décider si tous les adjoints resteront.

J’ai l’impression qu’ils seront tous de retour, mais l’embauche d’un spécialiste/conseiller pour l’avantage numérique ne serait pas de trop.

10. Faire signer des contrats à de jeunes joueurs qui pourraient éclore sur le tard.

Les attaquants russes Konstantin Okulov et Vladimir Bryuvkin sont de beaux paris à prendre, mais il y en a d’autres à Europe et dans la NCAA. Marc Bergevin doit prendre ce type de petits risques là. C’est le temps.

Ensuite, Marc Bergevin devra espérer que ses joueurs reviendront en septembre avec le couteau entre les dents et qu’ils sauront éviter l’infirmerie. Mais ça, il ne peut que prier… il ne peut pas faire grand-chose d’autre.

En rafale


– Mauvaise nouvelle pour le Lightning…

– Il n’est plus le seul à penser comme ça…

– Andrei Svechnikov semblait OK après son K-O.

– Petite particularité intéressante pour les joueurs qui ont signé un contrat d’entrée d’un an récemment.

Wow!

PLUS DE NOUVELLES