Le plafond de Suzuki et Caufield selon un expert

On compare Nick Suzuki à David Krejci ou Patrice Bergeron, mais disons plutôt que Suzuki est Nick Suzuki. Un joueur cérébral qui excelle déjà dans plusieurs facettes du jeu de la Ligue nationale. Le pire, c’est qu’il en est à son tout premier chapitre au sein de la meilleure ligue au monde. Mine de rien, Suzuki figure au quatrième rang des pointeurs chez les recrues, avec une récolte de 33 points en 55 parties.

Suzuki, on l’aime, c’est réglé. Un autre qu’on aimera, c’est Cole Caufield, qui devrait lui aussi s’imposer rapidement au niveau de la LNH. Si Suzuki détient un hockey sense nettement au-dessus de la moyenne, dites-vous que Caufield possède un don de Dieu pour marquer des buts de toutes les façons possibles. On rêve tous qu’il forme un duo lorsque Caufield percera l’alignement du Canadien de Montréal.

Eric Engels, comme plusieurs spécialistes, croit que Suzuki, lorsqu’il sera bien établi et bien développé, deviendra un joueur qui produira un point par match, et un joueur couvrant les 200 pieds. Au sujet de Caufield, Engels tient un discours similaire au mien : Difficile à dire pour Caufield, mais l’espoir du Canadien, c’est qu’il devienne un joueur de 35 buts ou plus. Si je me base sur ses skills, je gagerais plus sur le fait que ça sera le cas que le contraire.

Ce duo deviendra peut-être une paire qui se rapproche de celui du côté des Capitals de Washington, soit Alex Ovechkin et Nicklas Backstrom. On lance une tonne de comparaisons au sujet de Suzuki, mais certains écartent Backstrom, un joueur sous-estimé par plusieurs encore aujourd’hui. Backy est très cérébral, il jongle bien avec le disque, il est un maître pour distribuer la rondelle et il est bon sur les 200 pieds. Suzuki et lui ont beaucoup de points en commun.

Bref, le dialogue d’Engels provient d’un fan qui lui a déposé une question au sujet du plafond que devraient atteindre Suzuki et Caufield.

En rafale

– Juste ça? Vraiment?

– Une statistique très très triste.

– Un retour laborieux pour Mike Condon, ce qui est normal.

– Une excellente nouvelle pour les Caps.

– Un pas de plus pour Bobby Ryan.

PLUS DE NOUVELLES