Le nom de Samuel Morin est de retour dans les rumeurs de transaction

Nous ne sommes qu’à deux petits jours du mois d’août et le jeune défenseur des Flyers Ivan Provorov n’a toujours pas signé de contrat en vue de la prochaine campagne. Même chose pour l’attaquant Travis Konecky…

Il faut s’attendre à ce que Provorov et les Flyers en viennent à une entente d’ici le début de la saison… et à ce que celle-ci ait des conséquences chez les autres arrières du club.

Chuck Fletcher, nouveau DG des Flyers, a fait l’acquisition de Matt Niskanen et Justin Braun plus tôt cet été. Shayne Gostisbehere, Travis Sanheim et Philippe Myers auront certes leur place dans le top six eux aussi. Les rumeurs d’échange impliquant Gostisbehere sont relativement mortes désormais.

Or, Robert Hagg, Samuel Morin, Andy Welinski et Nate Prosser se battront pour le poste de septième défenseur de l’équipe. Je serais surpris de voir les Flyers entamer la saison avec huit arrières.

Selon le journaliste Charlie O’Connor du site TheAthletic, il faut donc s’attendre à voir Morin ou Hagg au ballottage, puis dans la Ligue Américaine… à moins que l’un d’eux soit tout simplement échangé.

« À première vue, Morin semblerait être le plus destiné à une rétrogradation. Il ne s’est pas encore imposé comme joueur à temps plein de la LNH. » – Charlie O’Connor

Ceci dit, les 30 autres équipes de la LNH risquent de passer leur tour (au ballottage) sur un défenseur énigmatique de 24 ans qui n’a disputé que huit matchs dans la LNH jusqu’ici dans sa carrière.

D’autant plus que Morin s’est déchiré le ligament antérieur croisé du genou droit il y a à peine plus d’un an et qu’il n’a pas joué beaucoup depuis.

Il a besoin de prendre des minutes et ce ne sera visiblement pas le cas en octobre à Philadelphie. C’est pourquoi il serait peut-être mieux pour tout le monde que Jarred Tinordi Samuel Morin ait une nouvelle chance ailleurs.

Une transaction un vs un contre un autre espoir qui ne se développe pas (lui non plus) comme prévu est donc envisageable pour les Flyers. Marc Bergevin en a complété plusieurs de ces transactions-là au cours des dernières années…

Pourrait-il faire partie de ceux qui appelleront Fletcher pour Morin, un défenseur défensif et surtout, physique et robuste?

Rappelons que Bergevin et Timmins aimaient VRAIMENT Morin l’année de son repêchage…

Mais c’était à une autre époque! La LNH a bien changé depuis…

À noter qu’échanger un joueur de calibre AHL en retour de Morin serait plus avantageux pour le CH puisque Morin pourrait ensuite être soumis au ballottage et envoyé à Laval. Par contre, si tu en venais à le réclamer au ballottage, tu devrais le garder dans ta formation LNH durant 30 jours. Mais bon… on s’entend que le CH n’a pas à transiger pour mettre la main sur Samuel Morin. Il a déjà plusieurs défenseurs intéressants dans son depth chart.

En rafale

– Chris Higgins, de retour à Vancouver.

– Pierre-Luc Dubois est une brute de l’entraînement (bien entourée).

– Le fils de Yanic Perreault a marqué avec son genou!

– La LCF est une ligue où tu peux passer de pire équipe à équipe championne en l’espace de quelques semaines.

PLUS DE NOUVELLES