Le meilleur espoir de la LHJMQ est…

Le repêchage approche à grands pas. La première ronde aura lieu le 21 juin prochain à Vancouver.

On ne sait toujours pas avec certitude qui de Kaapo Kakko ou Jack Hughes marchera sur la scène en premier

Mais on ne sait pas non plus qui sera le premier joueur de la LHJMQ à être appelé au podium. Cette saison, le premier espoir sélectionné dans la Q devrait être un Québécois francophone.

Raphaël Lavoix (Halifax), Samuel Poulin (Sherbrooke), Jakob Pelletier (Moncton) et Nathan Légaré (Baie-Comeau) pourraient tous sortir en première ronde.

Nikita Alexandrov, Mikhail Abramov, Samuel Bolduc, Alex Beaucage et Colton Ellis seront aussi à surveiller, surtout le samedi (rondes 2 à 7).

La centrale de recrutement voit Lavoie être le premier Québécois repêché, quelque part en fin de première ronde.

Bob McKenzie le voit au 14e rang. L’ISS? au 12e. Le McKeen’s? Au 22e!

Mais aux yeux de Jordan Spence, un joueur des Wildcats de Moncton, le meilleur espoir en vue du repêchage de la LNH n’est pas Lavoie. Il s’agit plutôt de Jakob Pelletier (l’un de ses coéquipiers).

Spence voit Pelletier comme un travaillant avec d’excellentes habiletés.

« Il amène beaucoup sur une patinoire, il peut déranger, effectuer des jeux de finesse et il marque des buts. Pour moi, c’est le meilleur espoir de la ligue. En plus, il a toujours le sourire, est toujours de bonne humeur ». – Spence au sujet de Pelletier

Pelletier est un ailier gauche de 5’9 et 160 livres seulement. Ça joue clairement contre lui.

Il vient de connaître une saison de 39 buts et 89 points, mais il est tout de même derrière Lavoie sur les listes de la centrale de recrutement de la LNH, de l’ISS, de Bob McKenzie… et d’à peu près tout le monde.

Par contre, ses talents de créateur de jeux, de rapide patineur et d’habile passeur pourraient lui permettre d’un jour atteindre la LNH. Contrairement à Lavoie, on le décrit comme étant un gars qui n’a peur de rien et qui aime aller jouer dans le trafic.

Mais je serais TRÈS surpris de le voir sortir avant Lavoie.

Je le vois davantage sortir en fin de première ronde ou en début de deuxième…

Là où le CH n’a aucun choix, soit dit en passant (pour ceux et celles qui se le demandaient).

En rafale

– Le Bear Force One. J’adore!

– Dommage pour le kid

– Les deux gars aiment jouer ensemble et ça paraît!

– Une fin de carrière chez lui pour Fanni?

PLUS DE NOUVELLES