Le « lien » entre les Capitals et le Canadien semble de plus en plus fort

Dans un podcast enregistré lundi dernier, j’indiquais à mon collègue Christian Matte que si j’étais le DG des Caps, je ferais Artturi Lehkonen contre ce cher frère Andre (Andre Burakovsky). Burakovsky demeure un ancien choix de premier tour en 2013 des Caps, qui ne lève pas comme souhaité chez les Rouges. Dans le cas d’Artturi Lehkonen, il semble de plus en plus identifié comme un gars défensif et un travailleur acharné. Peut-être que les deux joueurs ont besoin d’un changement d’air afin de « relancer » leur carrière respective.

Enfin bref, les rumeurs s’intensifient entre les deux formations et d’apercevoir deux membres des Capitals de Washington hier au Centre Bell a ravivé les rumeurs. Matt Bradley, un ancien joueur des Caps, qui est désormais l’un des recruteurs de l’organisation était accompagné de Martin Pouliot, aussi dépisteur des Caps.

Le jeune Finlandais du Canadien est très silencieux au niveau des statistiques offensives, lui qui n’a inscrit aucun point à ses huit derniers matchs. Son dernier but remonte d’ailleurs au 28 décembre, ce qui mène sa disette sans faire scintiller la lumière rouge à 22 matchs. 22 rencontres sans inscrire un but, malgré les quelques chances qui se sont présentées devant lui en jouant la majeure partie du temps avec Kotkaniemi.

Jusqu’aux deux dernières rencontres de la Flanelle, Claude Julien l’utilisait en moyenne 16 minutes par match, mais il est descendu à 13 minutes contre les Panthers et les Jackets. Il a été relégué sur la quatrième unité et disons qu’avec le retour de l’électrisant Paul Byron, il ne semble plus avoir sa place au sein du top-9 de cette mouture 2018-19. Qui l’aurait cru?

On me souffle à l’oreille que le Canadien, dont Marc Bergevin en tête, est en amour avec son jeune Finlandais et qu’il a beaucoup de difficulté à l’inclure dans un pacte quelconque. Il n’est peut-être pas un intouchable, mais pour le déraciner de Montréal, ça prendra une offre que Bergevin ne pourra pas décliner… Bref, est-ce qu’un accord incluant Burakovsky pourrait faire son bonheur en retour de l’un de ses leaders? À suivre…

En rafale

– Mais qu’est-ce qu’une fourchette fait sur le banc de pénalité des Devils?


Capture d’écran Instagram

– Allez-vous répondre avec audace à cette question?

– Tout simplement… WOW!

– Les dernières nouvelles d’un espoir du Canadien de Montréal, Jacob Olofsson.

– Une autre commotion cérébrale dans la LNH.

PLUS DE NOUVELLES