Séries 2019 : Le « gros » but de P.K. n’a rien donné

La danse du printemps s’est amorcée hier et les abonnés de Bell ont pu contempler les joutes via Sportsnet. Gratuitement en plus, n’est-ce pas merveilleux? Pour revenir au jeu sur la patinoire, le spectacle offert par les 10 formations hier a été hallucinant. Quatre rencontres se sont terminées avec un but d’écart, ce qui démontre la parité de cette ligue. Bref, voici un tour d’horizon des cinq joutes présentées hier :

Le Lightning a été surpris par des Jackets en mission. Les hommes de Jon Cooper se sont inclinés 4-3 et ils se sont butés à un Sergei Bobrovsky en pleine forme.

Le capitaine Nick Foligno a lui aussi mis son grain de sel avec une montée enlevante qui a donné le ton à la remontée spectaculaire des Jackets, qui perdaient par 3 buts avant ce jeu.

La troupe de John Tortorella a marqué quatre buts sans réplique pour se sauver avec la victoire et prendre les devants dans cette série qui devait être à sens unique. Puis le jeu de cette rencontre a été réalisé par David Savard.

Chose certaine, Tortorella sait comment fouetter ses troupes!

Jackets 1, Lightning 0

Les Penguins ont été surpris par une équipe combative qu’est celle des Islanders de New York. Cette équipe pilotée par Barry Trotz offre un style de jeu qui nous rappelle les Capitals de l’an dernier… Cela dit, Mathew Barzal n’a peut-être pas inscrit de but, mais il a contribué grandement à ce gain des siens en prolongation (4-3).

Même s’ils ont gagné, les Islanders devront surveiller de plus près Evgeni Malkin… le Russe a eu beaucoup d’espace sur cette séquence.

Islanders 1, Penguins 0

Les Blues ont pris leur envol sur le tard, mais depuis, ils sont pratiquement imbattables, eux qui n’ont pas été intimidés par la foule en blanc à Winnipeg. Les Blues ont inscrit deux buts lors du troisième tiers pour se sauver avec une victoire de 2-1. Jordan Binnington s’avère réellement l’homme de la situation devant la cage des Blues, lui qui réalise à maintes reprises des arrêts-clés depuis plusieurs semaines.

Patrik Laine a peut-être décoché tout un laser, mais ce ne fut pas suffisant pour que les Jets ramassent la première partie de cette série.

Blues 1, Jets 0

Les Stars n’ont rien à perdre, eux qui sont considérés comme de grands négligés, à l’instar de l’Avalanche du Colorado. En tout cas, même si P.K. Subban a démontré toute l’étendue de son immense talent avec un « gros » but, la bande de Jamie Benn a raflé les honneurs du match au pointage de 3-2.

Roman Josi a également inscrit un but magnifique… donc, mine de rien, ce sont deux défenseurs qui ont fait scintiller la lumière rouge chez les Predators.

Miro Heiskanen a été sans contredit le meilleur des siens avec un doublé. Le défenseur a joué plus de 23 minutes et il a été le catalyseur de son groupe.

Stars 1, Preds 0

Le dernier duel de la soirée opposait les Knights aux Sharks, où les Requins ont fait toute une bouchée des hommes de Gerard Gallant. Les Knights l’ont échappé (5-2), mais Mark Stone s’est imposé avec une performance de deux buts. L’ancien des Sénateurs a été très impliqué, mais ce ne fut pas suffisant.

LE but de la soirée d’hier, c’est celui de Pavelski. Et quel caractère!

La rondelle dévie sur son visage, il marque et perd des dents, retraite au vestiaire et il revient au jeu!

Avouez que de contempler Brent Burns et Erik Karlsson ça demeure très excitant. D’ailleurs en voici un bref échantillon.

Evander Kane a profité d’une rondelle de Karlsson dirigée vers le filet pour s’inscrire un pointage avec une déviation parfaite.

Sharks 1, Knights 2

Prolongation

– Les performances de cette soirée :


Capture d’écran NHL.com

– Les prochains duels :


Capture d’écran TSN.ca
PLUS DE NOUVELLES