Le gardien Chris Driedger et le Kraken sur le point de s’entendre pour trois ans

Est-ce que Carey Price va partir vers Seattle? Est-ce que Carey Price va demeurer à Montréal? Ces questions sont sur toutes les lèvres présentement.

Chaque décision prise dans le monde du hockey peut être un indice sur la direction que prendra le Kraken. Après tout, Ron Francis a le feu vert pour sélectionner Carey Price au repêchage d’expansion s’il le désire.

Est-ce qu’il le fera? Est-ce qu’il aimera mieux se tourner vers des options plus économiques et dont l’état de santé est une moins grande source de questionnements?

Nous n’avons pas la réponse, mais nous l’aurons dès mercredi. Nous saurons si l’histoire de 2017 (perdre un défenseur de profondeur, au final) se répètera ou si le CH perdra son gardien #1.

Mais ce qu’on sait, c’est qu’un gardien qui fait saliver le Kraken depuis longtemps, Chris Driedger, sera signé sous peu. Le gardien, qui a le droit de négocier avec Ron Francis en ce moment, et le club seraient sur le point de s’entendre sur un contrat de 10.5 M$ par année sur trois ans.

Il gagnera donc 3.5 millions de dollars par année à Seattle.

Le Kraken le voulait et visiblement, il l’aura. C’est le début de la construction de l’équipe.

Évidemment, on doit faire des liens avec Carey Price. Est-ce que cela veut dire que le gardien du Canadien ne sera pas choisi par le Kraken?

À mes yeux, il n’y a aucune corrélation entre les deux dossiers. Pourquoi? Parce que le Kraken a besoin de plusieurs gardiens de but.

Prenons pour acquis que le Kraken veut Price. En le prenant, il acceptera d’avoir beaucoup d’argent sur ses gardiens, un peu comme le Canadien le fait depuis quelques années. D’avoir un Driedger comme deuxième gardien à ce prix-là, ça se fait. Mais le Kraken pourrait aussi vouloir deux gars moins expérimentés… et moins coûteux.

Price aurait donc comme adjoint l’ancien des Panthers dans un tel scénario. C’est plausible et ça assurerait au Kraken deux gardiens qu’il aime.

Dossier à suivre.

En rafale

– Bien vu.

– Souvenirs de 2017.

– Ça fait beaucoup d’adjoints, ça.

– Vraiment?

– Bonne nouvelle pour le sport.

 

PLUS DE NOUVELLES