Le fils de Don Cherry a envoyé une flèche à Sportsnet

Le sujet du jour au Québec : la blessure de Jonathan Drouin et la mise en échec d’Alex Ovechkin sur le numéro 92.

Le sujet du jour au Canada : Don Cherry.

Monsieur Cherry a été congédié la semaine dernière pour des propos qu’il a tenus au sujet des immigrants et les coquelicots. Sportsnet a tenté de redresser la situation en s’excusant, tout comme Ron MacLean, mais dans le cas de Cherry, il n’était pas question de revenir sur ses paroles et s’excuser à son public. Il a quitté la station sans chialer… et son retour ne s’est pas fait attendre, lui qui a créé un podcast avec son fils et son petit-fils.

Le premier épisode est déjà sur le marché. Évidemment, Cherry est revenu sur son renvoi et s’est empressé d’expliquer ses propos, sans pour autant s’excuser. Le vétéran commentateur a spécifié, via son podcast Grapevine, que Sportsnet ne lui a jamais laissé la chance de s’expliquer.

« J’ai fait une déclaration. Tout le monde sait ce que j’ai dit. J’ai offert de m’expliquer et non pas de m’excuser. Ils (Sportsnet) ont rendu la chose impossible! » – Cherry

Cherry explique que Sportsnet, ainsi que d’autres médias, n’ont retenu que deux petits mots de sa dernière apparition à Coach’s Corner : « vous autres (you people) », en parlant des immigrants habitants dans la région de Toronto.

« J’ai abordé plusieurs autres sujets dans le dernier Coach’s Corner, mais personne n’a parlé de ça. Deux petits mots ont suffi pour semer l’émoi. Mais, c’est la vie. J’ai vécu dans un monde sournois et j’ai tenu le coup pendant 38 ans. » – Cherry

Le fiston de Cherry, qui coanime dans cette nouvelle baladodiffusion, n’a pas manqué Sportsnet au passage :

« On vit dans un monde différent habité par cette tendance à réduire les gens au silence (cancel culture). Ils (Sportsnet) t’avaient dans leur ligne de mire. Leurs canons visaient dans ta direction depuis le début de la saison. Je pense qu’il y a eu beaucoup de fausse indignation. »

Un peu d’acharnement contre la station, mais souhaitons que le tout soit réglé en vue des autres épisodes.

En rafale

– Tous les spécialistes ou presque veulent trois points pour un gain après 60 minutes.

– Évidemment, Cory Schneider n’a pas été réclamé au ballottage.

– Rappel au sujet du dossier Ilya Kovalchuk.

– Est-ce que l’Impact perdra un joueur lors du repêchage d’expansion de ce soir (17h30)?

– Est-ce la fin pour Evan Bush chez l’Impact?

PLUS DE NOUVELLES