Le dernier coup de foudre de Claude Julien

On est tous d’avis que Claude Julien est en amour avec Artturi Lehkonen, Brendan Gallagher, Max Domi, Phillip Danault et Paul Byron. Pour Lehkonen, certains se demandent pour quelles raisons et à ceux-ci je vous dirai ceci : il compétitionne, il est efficace dans les trois zones, il est bon sans la rondelle, il fonce au filet et il travaille de façon acharnée. Cela dit, le dernier que l’on peut ajouter sur la liste coup de coeur de Claude Julien est Jordan Weal.

Le pilote du bleu-blanc-rouge adore ce qu’il voit de Weal, et il a longuement vanté ses mérites depuis l’ouverture du camp d’entraînement en indiquant sa polyvalence : il peut être placé partout et il performe peu importe sa position. Cependant, puisque je sais lire entre les lignes, il n’y a aucun doute pour moi, Weal amorcera la saison dans un maillot du Canadien. Le coach l’a clairement indiqué : je serais déçu s’il n’avait pas une place au sein de l’équipe à la fin du camp. Il a été un atout très important à la fin de la saison dernière et il a une excellente attitude. – Julien 

OK. Si mon calcul est bon, il ne reste qu’un seul poste à combler chez le CH. Et c’est celui de 12e ou 13e attaquant, puisque Nate Thompson devrait s’asseoir sur l’un ou l’autre de ces sièges. Voici le portrait qui semble tranquillement se dessiner (à l’attaque) pour Claude Julien :

Tatar – Danault – Gallagher
Drouin – Domi – Lehkonen
Byron – Kotkaniemi – Armia
? – Weal – Cousins

Thompson

Avec les propos au sujet de Weal, les raisons de ramener Thompson (Julien adore son jeu défensif) et la signature de Cousins (qui sera le papier sablier du groupe), il m’est impossible d’imaginer d’autres combinaisons. La lutte pour ce poste se fera entre Matthew Peca, Michael McCarron, Charles Hudon, Nick Suzuki et Ryan Poehling. Ça pourrait être deux parmi ceux-ci, dans l’éventualité où Julien et ses ouailles conservaient 14 attaquants.

Ce n’est peut-être pas coulé dans le béton, mais bon… on en reparlera à la suite des joutes préparatoires.

En rafale

– Nick Cousins est prêt.

– Il devrait placer les énergies de sa vedette ailleurs.

– Rappel : voici les causes du décès de Greg Johnson.

– Euh… WOW!

– Antonio Brown n’est pas sorti du bois.

PLUS DE NOUVELLES