Le conseil de Stéphane Richer pour Jonathan Drouin

La rentrée radio se passe une semaine environ avant le retour des classes. Cette rentrée est en quelque sorte le retour des animateurs « réguliers », qui prennent une pause pendant la saison estivale. On voit ça chez les stations 91,9 Sports et le 98,5 également. Cela dit, Mario Langlois effectuait donc son retour devant le micro qu’il tient depuis quelques années et disons qu’il n’a pas chômé. Langlois a eu la chance de jacasser avec Stéphane Richer, qui a atteint le plateau des 50 filets à deux reprises avec le Canadien, au sujet de la pression que subissent les Québécois évoluant pour la Sainte-Flanelle.

Évidemment, en ce moment, la vedette québécoise qui enfile l’uniforme bleu-blanc-rouge se nomme Jonathan Drouin. Le numéro 92 de club trimbale une pression énorme sur les épaules, ce qui peut certes l’étouffer lorsqu’il glisse sur la surface glacée. Un facteur non négligeable lorsqu’on analyse les performances de certains joueurs. Comme ces joueurs sont des êtres humains comme vous et moi, l’anxiété peut s’emparer d’eux et les paralyser, en quelque sorte. Alex Kovalev a dû composer avec le désir de plaire à tout le monde, ce qui étouffait parfois ses performances. Bref, dans le cas de Drouin, ça se rapproche de ça également. Appelons ça de l’anxiété offensive.

Donc, Stéphane Richer, sur les ondes du 98,5, a lancé un message « cliché » à Jonathan Drouin. Un message cliché certes, mais qui a beaucoup de sens : « Amuse-toi! »

Il a également eu la chance de prolonger son discours puisqu’il s’est ramassé seul avec Jonathan Drouin pendant un tournoi de golf (hier) :

On avait un kart à l’un à côté de l’autre ce matin. Je lui ai demandé comment ça allait et il m’a dit que ce n’était pas facile, que les médias sont difficiles… Je ne lui ai pas dit quoi faire, mais je lui ai dit : « been there, done that ». J’ai vécu trois fois ce que tu as vécu. Je suis passé de A jusqu’à Z. Toi, profites-en. Tu es un petit québécois. Tu es chez vous. Tu es dans ton patelin. Tu portes l’uniforme du Canadien de Montréal. Profite de ça 100 milles à l’heure. Parce que ça va tellement passer vite. – Richer

Rien de plus, c’est simple, concis et surtout, très juste. Des paroles d’un sage que Jonathan Drouin se devra d’employer lors de la prochaine campagne, surtout qu’il a de grandes ambitions.

En rafale

– Derek Aucoin, c’est aussi ça!

– On ne peut pas dire le contraire.

– Jay-Z est désormais le maître du divertissement de la NFL.

PLUS DE NOUVELLES