Le changement sur l’avantage numérique est prometteur

Les Canadiens de Montréal ont essayé plusieurs combinaisons sur leur jeu de puissance tout au long de la saison afin de trouver une solution pour le faire fonctionner. Cependant, comme le montre le taux de réussite de 12,3 % en supériorité numérique (le pire de la ligue), ce n’est pas un succès.

Avec la nouvelle formation partante du jeu avec l’avantage d’un homme, il est possible d’espérer des résultats. Avec Jonathan Drouin qui est situé vis-à-vis la ligne des buts, il sera capable de créer des maux de tête aux gardiens et aux défenseurs de l’autre équipe.

Surtout que cette unité a marqué un but hier contre les Islanders.

En début de saison, le jeune attaquant était automatiquement placé à la ligne bleue, car sa vision lui permettait de trouver les points faibles dans la défense adverse afin de repérer ses coéquipiers. Cependant, cette tactique n’a tout simplement pas fonctionné cette année.

Avec ce changement, Claude Julien donne plus de responsabilités à Jordan Weal. Il est tout de même en mesure de bien contrôler la rondelle tout en étant capable de la protéger. En fait, il est celui qui a créé cette chance de marquer avec le peu d’espace qu’il avait.

Au départ, je n’étais pas en accord avec cette décision, mais force est d’admettre que la décision d’insérer cet attaquant sur l’unité spéciale est payante.

Bien que Weal a fait un excellent travail, il ne faut pas négliger la présence de Jonathan Drouin sur la ligne des buts. En fait, le défenseur des Islanders a dû garder une certaine attention sur lui. Ce qui a donné l’opportunité à Weal de passer la rondelle à Armia afin qu’il compte ce but si précieux en supériorité.

Comme il est possible de voir sur cette séquence, le défenseur de New York a triché avec son bâton en le dirigeant vers Drouin. Quelque chose qui risque de se reproduire dans les autres parties.

Positionné à cet endroit, Jonathan Drouin met un doute dans la tête du défenseur adverse. Ce dernier ne veut pas que le joueur du Canadien ait la rondelle, car sa vision de jeu est remarquable. Il pourrait donc y avoir des chances de qualité qui proviendrait de la lame du jeune attaquant.

Même si le jeu en avantage numérique n’était pas parfait lors du dernier match, il a montré une certaine amélioration par rapport au restant de l’année. Lorsque l’unité était en contrôle de la rondelle, il y a eu quelques opportunités de marquer. Un signe qui est encourageant pour le reste de la saison.

En Rafale

– LE guide pour les parties des Jays au Stade olympique, les 25 et 26 mars prochain.

– Il risque de dépasser ce record.

– Raonic et Auger-Aliassime poursuivent leur chemin.

– Les Stars de Dallas vont mieux depuis que le propriétaire y est allé de ses propos à l’encontre de ses joueurs vedettes. (Sportsnet)

– Ça serait toute une déception en effet!

– À lire.

PLUS DE NOUVELLES