Le Canadien voulait soumettre une offre hostile à Brayden Point

Le Canadien de Montréal avait une multitude d’options sur la table. Grâce aux transactions qui ont envoyé Andrew Shaw et Nicolas Deslauriers sous d’autres cieux, Marc Bergevin a réussi à libérer un bon montant supplémentaire important sous le plafond, afin d’avoir une grosse marge de manœuvre.

Au final, le CH ne se sera pas rué sur un joueur libre comme l’air, mais bien sur un RFA.

Comme vous le savez, Marc Bergevin et ses acolytes ont soumis une offre de 8.4M$ par année sur une durée de 5 saisons à Sebastian Aho. Ce dernier a accepté l’offre, mais il faudra maintenant attendre de voir si les Hurricanes égalent la proposition.

Ceci étant dit, les choses auraient pu être différentes, puisque selon les informations de Pierre LeBrun, le Canadien avait Brayden Point dans sa ligne de mire, au départ.

Il est en effet vrai que le Lightning possède beaucoup moins d’espace sous le plafond que les Hurricanes. Ceci étant dit, les Bolts auraient assurément trouvé un moyen d’égaler l’offre. Et puis, d’un autre côté, le club basé à Tampa Bay n’a pas de soucis d’argent.

Le Canadien a donc choisi la bonne équipe pour faire une offre hostile. Mais surtout, la stratégie a été finement pensée : plusieurs doutent que les Hurricanes soient capables de donner près de 21M$ en bonus de signature lors de la première année de contrat.

Maintenant, une question se pose : est-ce que Marc Bergevin aura lancé une mode en ignorant les soit-disant lois non-écrites?

En Rafale

– C’est la partie de l’histoire que plusieurs ne comprennent pas.

– Rejoignez nos collègues en direct!

– Eh ben…

PLUS DE NOUVELLES