Le Canadien pourrait « revivre » dans un tournoi ou une ligue canadienne

Une idée m’a traversé l’esprit en jasant (au téléphone) avec quelques amis cette semaine.

Le Canada et les États-Unis gèrent tellement la crise de la COVID-19 de façon différente qu’il est impensable de voir les circuits de la LNH et de la MLS reprendre de l’action à court ou moyen terme. New York est en train de l’échapper solidement et plusieurs états américains n’ont même pas encore décrété le confinement alors qu’au Canada, nous sommes déjà tous distancés socialement et ce, depuis deux semaines.

En théorie, nous devrions donc nous en sortir mieux que les États-Unis face à cette crise. En théorie…

Lorsque nous parviendrons à aplatir la courbe – parce que nous y parviendrons -, nos voisins américains risquent d’être encore pris avec une croissance exponentielle des décès liés à ce coronavirus.

Si tout va bien, et je tiens à me montrer optimiste dans tout ça, nous pourrons revenir à une vie pseudo normale à quelque part durant l’été. Et qui sait, peut-être même avant la fin du printemps?

Mais il faudra attendre encore avant de se rassembler à nouveau dans un stade ou un aréna pour supporter notre équipe favorite.

Lorsque nous serons rendus là – car ça viendra, je vous le répète – il serait intéressant de penser à disputer un championnat canadien au hockey, comme c’est le cas chaque année dans le monde du soccer (en parallèle avec la saison régulière).

On pourrait prendre les sept formations canadiennes et obtenir une permission de la LNH afin de présenter un tournoi à sept équipes au Canada. À huis clos, au pire…

On pourrait aussi faire organiser ce tournoi par la LNH, je m’en fiche!

Cette compétition générerait beaucoup d’intérêt chez les gens qui auront repris leur vie normale et qui seront en manque de sport.

Et dans l’optique où les États-Unis tenteraient de reprendre une vie normale trop tôt – Donald Trump parlait de Pâques il y a 48 heures -, il sera impossible pour le Canadien et les autres équipes du nord de la frontière de reprendre le championnat. Tout comme pour celles de certains états durement touchés comme New York…

Bref, le prochain sport que l’on risque de regarder devant notre télé a de grandes chances de oui, se jouer à huis clos… mais aussi de l’être sous une façon nationale.

Peut-être même provinciale, régionale ou locale?

Mais avec la longue période sans sport que nous aurons traversée, je suis persuadé qu’on sera tout de même très nombreux à suivre ça de notre salon. J’ai déjà hâte à la reprise des activités, peu importe la forme qu’elles prendront…

Et si cette reprise passait par rien de moins qu’une ligue de hockey canadienne dans l’avenir? Alors que tout pointait vers une augmentation de la mondialisation il y a quelques semaines à peine, assistera-t-on à un retour de ce qu’il y avait il y a des centaines d’années, soit à la (re)fermeture sur soi?

En rafale

– Votre réponse?

– Le Tour de France sera-t-il couru sans spectateurs?

– La saison entière de tennis pourrait être annulée. Je me répète, mais le sport risque de reprendre sous une forme non-mondiale lorsqu’il reprendra…

– La crise pourrait faire très mal à Joey Saputo.

– Pas facile de s’entraîner pour un athlète présentement…

PLUS DE NOUVELLES