Le Canadien pourrait repêcher le frère (plus rapide) de Nick Suzuki en juin

Si les séries s’amorçaient aujourd’hui, le Canadien les raterait par la peau des fesses et obtiendrait les pires chances des 15 équipes éliminées dans le boulier. Bref, il serait presqu’assuré de repêcher au 15e rang en juin prochain.

Fait intéressant (et troublant) : Le CH a plus de points que les Stars et les Coyotes, qui eux seraient des séries. #Ouest

Whatever.

Je me suis promené sur le Web ce matin afin de voir qui sont les joueurs que les différents mock drafts placent au 15e rang. Les voici :

Victor Soderstrom : Défenseur droitier de 5’11.

Peyton Krebs : Jouer de centre de 5’11.

Arthur Kaliyev : Ailier gauche de 6’1.

Cam York : Défenseur gaucher de 5’11.

Moritz Seider : Défenseur droitier de 6’4.

Matthew Robertson : Défenseur gaucher de 6’3.

Connor McMichael : Joueur de centre de 5’11.

Thomas Harley : Défenseur gaucher de 6’3.

Alex Newhook : Joueur de centre de 5’10.

Raphaël Lavoie : Joueur de centre de 6’4.

Et Ryan Suzuki : Joueur de centre de 6’0… Et frère de Nick.

Bien sûr, on peut rêver que l’on remportera la loterie (Hughes ou Kakko)… Ou encore qu’un gars comme Bowen Byram (défenseur gaucher), Alex Turcotte (centre) ou Philip Broberg (défenseur gaucher) glisse au classement… Mais c’est très peu probable. Malheureusement…

Il serait logique à première vue de voir Marc Bergevin et Trevor Timmins sélectionner un défenseur gaucher, mais avec Romanov et Mete dans le système – et le fait que le joueur repêché ne jouera peut-être pas dans la LNH avant deux ou trois ans – je ne crois pas qu’ils repêcheront par position. Ça s’est trop souvent mal terminé dans le passé…

Cam York, Matthew Robertson et Thomas Harley demeurent tout de même d’excellentes options au 15e rang…

Mais ne serait-il pas judicieux de repêcher le jeune frère de Nick Suzuki?

Ryan Suzuki est actuellement le 33e meilleur pointeur de la OHL et il n’a que 17 ans. Il a récolté 25 buts et 50 mentions d’aide en 65 rencontres depuis le début de la saison.

Il mesure (déjà) 6’0, il est gaucher, il joue au centre, mais il est aussi capable d’être placé sur les ailes. Il ne tire toutefois pas suffisamment au filet, préférant constamment distribuer la rondelle


(Crédit: London Free Press (courtoisie))

On dit du petit frère de Nick Suzuki qu’il est solide sur ses patins, qu’il est fluide, qu’il change de direction rapidement et qu’il n’est pas seulement un joueur de type nord-sud. Il aime créer de l’attaque et diverses façons.

Il serait plus rapide que son frère aîné, tout en possédant le même hockey IQ. #VisionDuJeu

Un peu comme la plupart des jeunes joueurs de son âge, il devra toutefois améliorer son jeu sans la rondelle dans les années à venir.

Nick Suzuki a été sélectionné au 13e échelon (par les Golden Knights) en 2017. Est-ce que son frère Ryan sera toujours disponible lorsque le Canadien s’amènera au podium en juin prochain? Si oui, il fera assurément partie des options sur la table de Timmins et Bergevin…

Ryan Suzuki est actuellement considéré comme étant le 10e meilleur espoir nord-américain en vue de la prochaine cuvée, si l’on fait abstraction des gardiens de but. Et disons qu’il sait jouer au hockey…

Des frères qui jouent pour la même équipe, on aime toujours ça…

Sauf peut-être quand ils portent le nom de Kostitsyn, mais bon.

En rafale

– Les coéquipiers de Joanthan Drouin sentent qu’il est sur le point de débloquer. [TSN]

– Un ancien joueur de la LNH croit toutefois qu’il ne s’agit pas que d’une simple léthargie pour le #92 du Canadien… Qu’il y a plus que ça. [TSN]

– Ils en ont quelques-uns à apporter avant d’affronter les Bruins en séries…

– David Pastrnak pourrait jouer ce soir.

– Un slash rempli de frustration de ce gardien de but.

PLUS DE NOUVELLES