Le Canadien pourrait amorcer sa saison dans une bulle temporaire à Toronto

La LNH et l’Association des joueurs continuent de travailler fort afin d’en venir à un protocole de retour au jeu pour la saison 2020-21. On s’est entendu sur les aspects financiers de la chose, reste à concocter le plan final et à faire voter nos membres (propriétaires et joueurs).

Ce vote ne viendra pas (au mieux) avant vendredi, par contre.

Et s’il ne vient pas d’ici le weekend, de nombreux intervenants croient que le lancement de la saison 2020-21 sera encore repoussé.

Mais bon…on vise toujours une saison qui s’ouvrira le 13 janvier et un camp d’entraînement qui débutera 10 jours plus tôt pour les 24 équipes ayant joué durant l’été (dont le Canadien).

Les joueurs qui évoluent pour des équipes canadiennes devront visiblement se placer en quarantaine pour sept jours/quatre tests négatifs après laquelle ils pourront, durant les sept jours suivants, quitter leur domicile seulement pour aller au complexe d’entraînement. Après ça, leur quarantaine sera terminée.

Rappelons que Carey Price a prévu arriver à Montréal avec toute sa famille (via un vol privé) le 26 décembre.

Mais attention! Gary Bettman a confié que certaines équipes n’ont toujours pas le droit de s’entraîner ou de disputer des matchs – même sans partisans – dans leur ville respective. On pense aux trois équipes californiennes notamment (Anaheim, San Jose et Los Angeles), qui pourraient être obligées de déménager temporairement en Arizona.

La LNH souhaite vraiment éviter les bulles, mais elles seront peut-être malheureusement nécessaires pour la division de l’Ouest et pour la division canadienne (huit équipes), Les villes de Columbus (huit équipes_, Newark (New Jersey/huit équipes), Vegas (huit équipes), Edmonton (trois ou quatre équipes) et Toronto (trois ou quatre équipes) auraient déjà été déterminées comme étant de potentielles bulles temporaires pour débuter la saison.. Les équipes qui avaient prévu commencer la campagne avec des partisans doivent (vraiment) espérer que ces bulles ne seront pas créées.

Rappelons que les Habs ont joué à Toronto l’été dernier.

À l’heure où l’on se parle, les joueurs du CH ne peuvent toujours pas s’entraîner à Brossard et il est difficile de croire que l’équipe pourra disputer des matchs au Centre Bell dès le 13 janvier. On est quand même en confinement jusqu’au 11, au moins…

Est-ce que le CH fera partie de ces équipes qui devront tenir leur camp d’entraînement (et leur début de saison) loin de leur aréna?

Selon le premier ministre François Legault, qui s’est récemment entretenu avec Geoff Molson à ce sujet, les restrictions sanitaires n’empêcheront PAS le retour du Canadien. A-t-il joué sur les mots?

« Pour ce qui est des normes sanitaires, on a réussi à le faire cet été, donc je pense que ce sera possible de le faire à partir de la mi-janvier. » – François Legault, mercredi matin

Sauf que la mi-janvier, ce n’est pas le 3 janvier, ça. Et on, ça peut être Montréal comme le Canada

Est-ce que le gouvernement de la CAQ compte donner une première permission spéciale pour le camp du Canadien, puis une autre pour le lancement de la campagne? Ça se peut aussi…

À moins de forcer Claude Julien à diriger un camp d’entraînement à l’extérieur, par petits groupes de huit joueurs! #Hehe

À noter que le gouvernement provincial évalue sérieusement la possibilité de permettre à d’autres équipes canadiennes de s’installer à Montréal et ce, pour plusieurs jours.

Comment la population, qui devra se restreindre énormément au cours des prochaines semaines, acceptera-t-elle cette permission spéciale accordée aux joueurs? Se sera-t-on assez ennuyé du hockey de la LNH ou se sentira-t-on inférieur aux riches millionnaires qui poussent des rondelles?

Et on n’a même pas encore parlé des vaccins que les joueurs pourraient obtenir avant le peuple…

En rafale

– Un but pour Jesse Ylonen en Finlande, lui qui attend de s’amener en Amérique du Nord.

– Les Canucks et les Flames tenteraient tous les deux de convaincre Travis Hamonic de signer avec eux. [HF]

– Quelle belle photo!

– Il a appris à vivre dans une bulle, littéralement.

– Les deux hommes qui avaient volé pour 500 000 $ d’items souvenirs chez le père de Wayne Gretzky ont été arrêtés. Semble-t-il qu’ils étaient connus de la famille! [Fanadiens]

PLUS DE NOUVELLES