Le Canadien ne peut pas rappeler Cole Caufield et Cayden Primeau en même temps

Depuis que Cole Caufield est sous contrat avec le Canadien, les amateurs souhaitent son rappel. Avec le talent qu’il a, il est clair qu’il a ce qu’il faut pour faire la différence.

Mais depuis une dizaine de jours, c’est encore pire. Le jeune homme a tout cassé à Laval et le Canadien a besoin d’aide. 1 + 1?

Mais il est clair que le Canadien ne veut pas brûler les étapes. Marc Bergevin l’a dit et Dominique Ducharme l’a répété : personne ne veut aller trop vite là-dedans.

Ajoutons à cela le problème des rappels (il ne reste qu’un seul rappel qui n’est pas relié à une blessure) et de la masse salariale serrée et nous avons toutes les raisons de croire que le jeune est sur le taxi squad pour y rester – du moins jusqu’à la fin du voyage.

Hier, c’était logique de l’avoir gardé sur l’escouade pendant le voyage en Alberta. Mais depuis le temps, les choses ont changé à deux égards.

Cela a plusieurs impacts sur le jeune. D’abord, il ne manquera pas qu’un seul match à Laval : il en manquera (visiblement) trois. Ne pas lui faire jouer un match était une chose, mais le garder sur l’escouade pendant que le Rocket joue trois fois? C’est une autre paire de manches.

Évidemment, si Caufield pouvait jouer à Montréal, ce serait moins pire. Par contre, ne vous attendez pas à un tel dénouement. Pourquoi? Parce qu’il est pris sur le squad.

Cayden Primeau sera rappelé d’urgence en lien avec cette blessure. Cela ne compte pas comme un rappel régulier (il en restera donc encore un au CH), mais son salaire comptera contre la masse salariale, par contre.

Et comme John Lu l’explique, le Canadien n’a pas assez d’argent pour rappeler Cayden Primeau ET Cole Caufield en même temps. Il est à 120 000$ seulement de pouvoir le faire…

Et dire que Caufield a pris un rabais sur son contrat pour faciliter ses chances d’être rappelé… pauvre gars.

Afin de faire jouer Cole Caufield, le CH a donc quelques options :

  • L’envoyer avec le Rocket via un avion privé afin qu’il ne soit pas placé en contact avec personne d’ici là.
  • Faire jouer Carey Price (ou du moins l’avoir en uniforme sur le banc) pour garder Cayden Primeau dans l’escouade. Ce n’est pas une vraie option, ceci dit, parce que le protocole des commotions l’en empêche.
  • Voir un attaquant du CH se blesser (et être placé sur la LTIR) afin de rappeler le jeune marqueur d’urgence.
  • Placer un défenseur au ballottage pour l’envoyer sur l’escouade.

Vous serez d’accord avec moi : ces options ne sont pas probables/réalistes/souhaitables.

Tant que Carey Price sera blessé et tant que le CH sera dans l’Ouest, Cole Caufield sera donc pris sur l’escouade de réserve. Le CH n’aura pas à choisir entre brûler son dernier rappel ou pas puisqu’il manque 120 000$ sur la masse salariale du club.

En rafale

– Le Canadien voudra sans doute garder son dernier rappel pour Caufield. Imaginez à quel point Jake Evans et Michael Frolik doivent commencer à trouver le temps long…

– En voilà un qui peut jouer.

– Il ne faut pas que ça l’affecte.

– Julie Snyder sous les couleurs du Rocket.

– Rappel : la Q est la seule des trois ligues à avoir des séries.

PLUS DE NOUVELLES