Le Canadien ne fait qu’une bouchée des Oilers à Edmonton

Le Canadien était toujours à la recherche d’une première victoire en 2021 alors qu’ils rendaient visite aux Oilers à Edmonton. Pour l’occasion, Claude Julien n’a apporté aucune modification à son alignement qui s’est incliné en prolongation contre les Maple Leafs de Toronto, mercredi dernier.

Contre une équipe rapide et dangereuse offensivement, le CH a connu une très bonne sortie et a su limiter les chances de marquer de leurs adversaires et rendre un solide coup de main à Carey Price devant le filet.

Le gardien du Canadien a été franchement impressionnant, stoppant 34 des 35 lancers dirigés vers lui.

Connor McDavid et Leon Draisaitl ont été complètement invisibles, et c’est tout à l’honneur du système de la formation montréalaise.

Au final, les Oilers n’ont jamais été dans le coup. Le Tricolore n’a fait qu’une bouchée des hommes de Dave Tippett.

Jeff Petry mène la charge

Après Nick Suzuki à Toronto, Jeff Petry ouvre la marque à Edmonton. En avantage numérique, le défenseur se permet de tout faire sur le jeu pour se créer une chance de marquer en or et un filet béant à exploiter. Nick Suzuki et Shea Weber obtiennent les mentions d’aide. 

En deuxième période, le Canadien se met réellement en marche. Dès la troisième minute, le trio de Phillip Danault effectue une belle montée offensive et le Québécois sert une belle passe à Tomas Tatar, qui complète sur réception pour tromper la vigilance de Mikko Koskinen.

Quelques minutes plus tard, Jeff Petry joue de chance. Son tir, qui se dirige dans le coin de la patinoire, est redirigé par le postérieur d’Ethan Bear. Phillip Danault obtient une autre mention d’aide sur le jeu.

Et moins de deux minutes plus tard, c’est l’unité de désavantage numérique de la Flanelle qui se démarque. Jake Evans effectue une belle montée, lance et capitalise sur son propre rebond pour faire 4 à 0 Montréal.

Le spectacle n’est toutefois pas terminé. Tuna Tatar s’échappe et livre une feinte fantastique à Mikko Koskinen, qui laisse glisser la rondelle entre ses jambières. Beau début de saison pour le #90.

Slater Koekkoek gâche ensuite le blanchissage de Carey Price avec son premier but dans l’uniforme des Oilers, réduisant l’écart à 5-1.

Première victoire de 2021 pour le Canadien, qui bat les Oilers avec aise. Si le trio de Suzuki fut l’histoire du premier match, c’est plutôt celui de Danault qui s’est démarqué ce soir.

Le CH amorce son voyage dans l’Ouest avec trois points sur une possibilité de quatre.

Prochain match : lundi contre les Oilers (9h).

En Rafale

– Sans pitié pour les chevilles de son adversaire.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Pavel Barber (@heybarber)

– À considérer.

– Si 8 ailes vous intéressent…

– Bien vrai.

– Le Canadien a été dominé dans le cercle des mises au jeu (39.6% vs 60.4%).

– 1 en 2 en avantage numérique, ça se prend bien.

 

PLUS DE NOUVELLES