Le Canadien était à un Byron et un gardien auxiliaire près de faire les séries

Je vous le dis tout de suite, n’allez pas vendre à Guy Boucher les solutions rapides, le court terme et la baguette magique puisque le bonhomme est à l’antithèse de ça. Selon lui, le Canadien doit continuer de focaliser sur la persévérance pour qu’un jour, ça devienne payant. Boucher a sensiblement la même vision que Marc Bergevin, soit de ne rien bousculer et persévérer jusqu’au bout afin de compléter ce « reset ». Peut-être que le Québec est chialeux et impatient, mais ça n’empêche aucunement Boucher de se ranger derrière Bergevin et de le qualifier de gars qui se tient debout.

Tout ça afin d’indiquer que c’est via le podcast On jase, que Boucher a félicité Marc Bergevin pour sa sortie publique d’hier. Rien de moins. Depuis des mois, Boucher indique que les gens qui paniquent et qui se lancent à gauche et à droite, c’est la chose la plus facile au monde. En ce moment, le Canadien a quelqu’un qui se tient et qui a du courage devant l’opinion publique, Boucher a beaucoup de respect. Boucher a adoré la façon dont Bergevin est sorti devant les médias.

L’ancien pilote des Sénateurs et du Lightning a indiqué la définition du mot persévérance : du temps pendant longtemps. Ce qu’il (Boucher) a construit, il l’a fait avec du temps, de la persévérance et de la patience. Des fois, pour te sortir de quelque chose, ça peut prendre du temps et un travail d’équipe. C’est exactement dans la voiture qu’est installé le Canadien de Montréal.

À la fin de son segment, Boucher a mis la saison laborieuse du Canadien sur le dos des blessures… et du 2e gardien de but. Avec un bon back-up, et sans la blessure de Paul Byron, le Canadien bataillerait en ce moment pour se tailler une place en séries. Le Canadien était donc à un Byron et un gardien auxiliaire près de faire les séries. Puis l’an passé, il était seulement à un auxiliaire de participer au tournoi printanier.

Bref, monsieur Boucher touche plusieurs points non négligeables.

En rafale

– Les gars sont concentrés.

– Est-ce que Charles Hudon sera en feu ce soir?

– L’occasion parfaite pour le Rocket de Laval.

– Et voilà!

– 35 000$ pour mauvaise conduite, ça, c’est salé!

PLUS DE NOUVELLES