Le Canadien doit garder un oeil sur Mattias Ekholm

Hier soir, Ben Chiarot nous a démontré pourquoi les bagarres ne servent plus à rien en 2021. Il s’est battu pour une raison que j’ignore et il s’est blessé. Le voilà de retour à Montréal, plâtre à la main, en espérant pouvoir éviter le pire.

Que doit faire le CH, maintenant?

Ce qu’on sait, c’est que Victor Mete devrait jouer ce soir. Il ne s’entraînera pas avec les spares et il est, contrairement à Xavier Ouellet, sur l’alignement de 23 joueurs du Canadien. Il est logique de lui donner sa chance pour ne pas sortir un joueur du taxi squad et devoir compenser (seuls Ouellet, Charlie Lindgren, Michael Frolik et Laurent Dauphin sont sur l’escouade et il faut quatre gars en tout temps).

Dans quel rôle sera-t-il utilisé? Il y a plusieurs possibilités.

Je serais étonné de voir Mete de retour avec Shea Weber comme dans le temps. J’ai le sentiment que c’est soit Joel Edmundson (qui ressemble à Chiarot) ou Alex Romanov qui jouera avec le capitaine.

Si Edmundson obtient le rôle, est-ce que Jeff Petry jouera avec Brett Kulak (comme en séries) ou Romanov?

Ça reste à voir.

Ça, c’est à court terme. À moyen terme (dans les prochaines semaines), est-ce que Ben Chiarot pourrait être placé sur la liste des blessés à long terme, ouvrant de l’espace comptable et une place dans l’alignement de 23 joueurs pour un autre gars? Peut-être, oui.

Il est encore tôt pour se prononcer, mais il est clair qu’un plâtre prend plus de quelques jours à remettre un gars sur pattes.

Rendu là, Dom Ducharme devra évaluer ses options en fonction des performances des gars.

Mais le plus grand questionnement est à long terme.

Si Ben Chiarot doit être opéré, on peut s’attendre à ce qu’il manque deux mois, comme Brendan Gallagher il y a quelques années. Et comme vous le savez peut-être, la saison de la LNH doit se terminer dans deux mois.

La question se pose donc : sa saison (et je ne parle pas des séries) est-elle terminée?

Évidemment, je n’ai pas la réponse à cette question. Personne ne l’a en date d’aujourd’hui.

Ceci dit, dans un mois (le 12 avril, date limite des transactions), Marc Bergevin saura où il en est. Si son défenseur #8 a évité l’opération, il pourrait être de retour à ce moment-là. Il sera peut-être sur le point de revenir au jeu.

Mais il existe aussi un monde où Bergevin saura que son défenseur ne sera pas de retour en saison régulière. Et c’est pour l’existence d’un tel scénario que le DG du CH doit se garder des portes ouvertes.

Je ne sais pas si le DG a le OK pour faire toutes les transactions de son choix en raison de la précarité de son emploi, mais au niveau hockey, il ne peut pas perdre son premier défenseur gaucher pendant de longues semaines sans rien faire. Et si Chiarot ne devait pas revenir, il pourrait sauver des sous – au point de vue comptable seulement – sous la masse salariale. Rappelons que Ben Chiarot gagne 3.5 M$ par année.

Et c’est dans une telle circonstance que le DG pourrait partir à la chasse.

Dans cette optique, je crois que le Canadien doit garder un oeil sur Mattias Ekholm. Je ne dis pas qu’il doit aller le chercher à tout prix et lui faire passer deux semaines de quarantaine en arrivant au Canada, attention : je dis qu’il doit garder un oeil sur lui.

En allant le chercher, Bergevin mettrait la main sur un défenseur qui gagne 3.75 M$ par année jusqu’en juillet 2022. Ce sont des peanuts de plus si on le compare au salaire de Ben Chiarot cette année. Mais encore une fois, si la saison de Chiarot est terminée, ce ne serait pas un problème.

Le CH aurait un gros défenseur gaucher pour aider Shea Weber, avec qui il a déjà joué à Nashville.

Est-ce que le CH irait le chercher? Je ne sais pas si le prix ferait l’affaire de Marc Bergevin. Voudra-t-il se départir d’un premier choix (même s’il sera lointain et qu’il veut bâtir par les jeunes) et d’un joueur de l’édition 2021? Je ne crois pas.

Mais c’est pour ça que je dis de se garder au courant. Il ne faut pas l’avoir à tout prix, mais vous savez comme moi que Bergevin a le don de faire baisser les prix…

Le CH aurait donc, en séries, Ekholm, Weber, Edmundson, Petry, Romanov et possiblement Chiarot. Après tout, le salaire en séries ne compte plus. Regardez comment Antoine Vermette a pu se joindre aux Hawks en 2015 en raison de la blessure de Patrick Kane en saison régulière, mais pas en séries.

Ekholm est un défenseur gaucher de six pieds quatre pouces et 215 livres qui cadre dans la défensive actuelle du CH. Il peut obtenir un point aux deux matchs. Il est présentement au coeur des rumeurs de transaction, et ce, même s’il ne veut pas quitter.

Je vous entends déjà me parler de l’avenir. En 2021-2022, son 3.75 M$ sera encore là et Chiarot ne prendra pas un an à guérir non plus.

Ceci dit, le repêchage d’expansion pourrait sauver le CH.

Avec sept attaquants à protéger (en plus de Nick Suzuki, protégé par défaut) et Carey Price qui ne quittera pas ainsi, il est logique de croire que le CH perdra un défenseur puisqu’ils sont possiblement plus intéressants pour un club d’expansion qu’un Jake Allen. Alex Romanov sera exempt du repêchage d’expansion et le CH protégerait Shea Weber, Jeff Petry et Mattias Ekholm.

Ben Chiarot ou Joel Edmundson serait les joueurs les plus susceptibles de quitter.

La défensive du CH aurait l’air de ceci :

Ekholm – Weber

Chiarot/Edmundson – Petry

Romanov – Peu importe

Encore une fois, le CH ne doit pas y aller à coup sûr… mais si le prix est bon et que les conditions s’y prêtent, pourquoi pas?

En rafale

– Bonne nouvelle.

– Des fans à Vegas.

– Ça bougera peut-être à Toronto.

A lot of action coming up in Toronto!

Publié par Hockey Feed sur Mercredi 10 mars 2021

– Ça a visiblement marché.

PLUS DE NOUVELLES