Le Canadien de Montréal est en voiture pour l’an prochain

On a parlé souvent du nouveau système implanté par le Canadien de Montréal. Un Canadien 2.0 grâce à l’arrivée de Dominique Ducharme, Luke Richardson et du petit ménage effectué par Marc Bergevin lors de la saison morte de 2018. Bref, avec un système axé sur une relance rapide, c’est-à-dire que les attaquants sont actifs et que les défenseurs distribuent la rondelle aussitôt à l’un d’eux pour que la transition soit rapide, donne plus de mordant à cette formation rapide (et petite).

Il faut jouer de façon quick (rapide), c’est ça le nouveau hockey. Les défenseurs qui se passent le « puck » avant de transiger celui-ci aux attaquants, c’est révolu… Ça ralentit trop la game et c’est devenu facile à contrer. Les joueurs du Canadien veulent jouer vite et au sein du club, on retrouve BEAUCOUP de vitesse, hormis 3 ou 4 exceptions. Sans omettre l’échec-avant à trois joueurs, dont deux derrière la ligne des buts de l’adversaire… Ce nouveau système a changé l’identité de l’équipe, sans aucun doute.

OK. Ce groupe n’a pas participé à cette valse printanière 2019, mais comme Sean Gordon du site The Athletic le rapporte, le bleu-blanc-rouge a donné le ton pour la campagne 2019-20. Les amateurs sont emballés en vue de cette prochaine saison avec tout le positif qu’ils ont pu observer en 2018-19. Il y avait un show tous les soirs (ou presque) au Centre Bell, malgré quelques lacunes. Les lacunes, on les connaît toutes : manque un attaquant vedette, un défenseur gaucher et un bon gardien auxiliaire.

Comme Gordon le souligne, la pression, la vitesse de transition, les passes rapides et à courte distance sont devenues la recette gagnante du Canadien de Montréal… et ce, même si Claude Julien n’était pas tellement à l’aise avec ce concept au début du camp d’entraînement. Puis, imaginez juste si ce groupe avait réussi à capitaliser pour au moins 20% lors des avantages numériques.

Auston Matthews a d’ailleurs parfaitement décrit le Canadien de Montréal, qui travaille fort pour étouffer rapidement les attaques adverses : «Ils travaillent fort, ils jouent vite, ils ne vous donnent pas beaucoup d’espace.»

La réputation du nouveau Canadien a fait le tour de la planète et ce n’est qu’un début, surtout si les failles sont colmatées pendant cette saison morte.

En rafale

– On se calme, guys!

– Il est la future star de cette formation, absolument.

– Mais qui sera le gardien partant chez les Hurricanes de la Caroline?

– F*ck les « si », ils sont là!

– Une autre histoire de violence conjugale. Câline!

PLUS DE NOUVELLES