Le Canadien dans le top 10 de la LNH l’an prochain ?

Le chemin des équipes comme le Lightning, les Bruins, les Capitals ou encore les Prédateurs est déjà bien tracé. À moins d’une gargantuesque surprise, ces formations se qualifieront pour les séries éliminatoires et se battront par le fait même pour aller chercher une coupe Stanley, cette saison.

Or, cette réalité est bien différente pour les équipes dites du milieu de peloton. Parmi celles-ci, on peut nommer les Devils du New Jersey, les Blue Jackets de Columbus, les Flyers de Philadelphie, les Panthers de la Floride ou encore vos Canadiens de Montréal, dans la Conférence de l’Est.

Les escouades énumérées ci-haut devront probablement batailler jusqu’aux derniers instants de la saison pour danser au mois d’avril 2020. Il est donc plus difficile de se prononcer sur leurs destinées.

Le site The Athletic s’est penché sur la question. Shayna Goldman et Alison Luka ont utilisé le WAR (Wins Above Replacement) pour prédire le classement général de la saison 2019-20.

Le WAR est une statistique qui mesure l’importance d’un joueur dans tous les aspects du jeu dans la victoire de son équipe par rapport à un patineur du calibre de la AHL – un remplaçant, pour faire plus simple. Cette donnée possède des limites, mais on s’y intéressera un peu plus tard.

Rentrons donc dans le vif du sujet. Les projections indiquent que le Lightning de Tampa Bay (quelle surprise) terminera en pole position avec 125 points. Le podium serait complété par les Bruins de Boston (108 points) et les Blues de Saint-Louis (107 points).

Je parie que ce qui vous intéresse, c’est la position du Canadien, n’est-ce pas ?

Eh bien, figurez-vous que selon ces mêmes projections, la troupe de Claude Julien terminerait au 7e rang de la ligue, avec 94 points, juste derrière les Blue Jackets de Columbus.

Un total surprenant ?
(Crédit: THE ATHLETIC)

 

Cette statistique est bien plus utile dans le monde du baseball. En principe, il est plus facile de mesurer l’impact d’un joueur dans la victoire de son équipe dans la MLB que dans la LNH, de par le fait que les joueurs de baseball ont des rôles bien plus défini que dans le hockey – dans la MLB, il n’y a qu’un joueur qui puisse se présenter au marbre.

Il n’empêche que c’est toujours amusant de se projeter vers l’avenir et de prédire comment chacune des 31 équipes de la LNH se comportera, la saison prochaine.

Bref, si vous voulez consulter l’intégralité de l’article, vous n’avez qu’à cliquer sur le lien juste au-dessus.

En rafale

– Auger-Aliassime s’est cependant bien battu.

– Intéressant.

– À lire.

PLUS DE NOUVELLES