Le Canadien aurait contacté les Stars pour Jamie Benn

Jamie Benn connaît un début de saison plutôt laborieux, lui qui n’affiche que quatre points (en 10 matchs) au compteur. Ce n’est guère suffisant pour le capitaine des Stars de Dallas, surtout que l’équipe compte sur lui pour guider la troupe. Pendant que Benn est utilisé entre la deuxième et la troisième unité, les Stars ne collectionnent pas les gains… on parle d’une fiche médiocre de 2-7-1. Ça ne va pas bien pour une équipe que l’on voyait parmi les « bonnes » du côté de l’Ouest. À partir de là, on peut comprendre que certaines rumeurs commencent à lever au sujet de Benn.

L’une de celles-ci implique le Canadien de Montréal, donc c’est impossible de passer à côté d’une telle rumeur, surtout que Claude Julien et Marc Bergevin ont en quelque sorte un fusil sur la tempe : ils se doivent de gagner.

Chez le Canadien, le flanc gauche de la défensive se doit d’être réglé puisque ça demeure un dossier majeur. Par contre, « donner » à Max Domi des ailiers de qualité reste également prioritaire. Le numéro 13 ne chiale pas et il produit à la hauteur d’un point par rencontre, malgré des coéquipiers comme Artturi Lehkonen, Paul Byron ou Jordan Weal. Il a droit à de meilleurs éléments avec lui. Ces joueurs ont de très belles aptitudes, mais ils ne sont pas des pions de pointe…

Certaines équipes qui voient les Stars aller les ont contactés pour s’enquérir de la disponibilité de Jamie Benn. Une équipe vieillissante qui connaît un tel début de saison, ça soulève quelques questionnements. Quelle direction prendra-t-elle? Parmi les équipes, on retrouve les Hurricanes de la Caroline ainsi que le Canadien de Montréal. Il y a une certaine logique ici puisque le Canadien se doit de dénicher l’ailier parfait pour Max Domi.

Il ne faut pas omettre la clause de non-mouvement que possède Benn, et son impact sur une structure salariale n’est pas mince. On parle d’un salaire moyen de 9.5 millions de dollars jusqu’en 2025 pour le vétéran de 30 ans. De plus, Jim Nill demandera certes des choix élevés et un espoir de haut niveau en retour de son numéro 14. Les demandes seront fort probablement exagérées.

Benn serait prêt à lever cette clause pour deux organisations de l’Ouest, semble-t-il, soit Vegas et Vancouver (où son frère Jordie évolue).

À suivre…

En rafale

– Mais pour le moment, le flanc gauche fait dur!

– Il se prépare à s’en venir avec le Canadien de Montréal.

– Les Flyers devaient être dominants, mais jusqu’ici, ils sont dominés.

– Au jour le jour pour Aleksander Barkov.

– Ça s’en vient pour Noah Juulsen.

PLUS DE NOUVELLES