Le Canadien affectionne particulièrement les échanges en 7e ronde

 

Il n’est pas rare de voir le Canadien effectuer des échanges vers la fin du repêchage dans les dernières années. Que ça soit pour obtenir un joueur qu’ils ont dans leur mire depuis fort longtemps, ou bien pour réclamer un joueur qui est passé sous le radar et qui a glissé jusqu’au 7e tour, l’organisation du CH est active lors du dernier tour, et ce depuis 2016.

C’est une constante qui semble être en place depuis 2016. Cette année-là, le Tricolore avait échangé un choix de dernier tour du repêchage de 2017 aux Jets en retour du choix #187 en 2016. Le choix a été utilisé pour sélectionner Arvid Henrikson, un défenseur droitier suédois. Henrikson joue présentement dans la NCAA pour Lake Superior State, et il appartient toujours à l’organisation du CH. Pour le moment, il n’y a rien pour écrire à sa mère, mais vous verrez rapidement que plus les années avancent, plus le Tricolore semble prendre ses aises lors du dernier tour.

(Crédit: CapFriendly.com)

Le même scénario se reproduit en 2017. Le Canadien échange un choix de 7e tour de 2018 aux Flyers de Philadelphie, en retour du choix #199. C’est avec ce choix que Trevor Timmins et Marc Bergevin ont sélectionné Cayden Primeau, un jeune gardien tout juste sorti de la USHL.

(Crédit: CapFriendly.com)

Fait intéressant : les statistiques de Primeau étaient loin d’être impressionnantes lors de sa saison 2016-2017. Une moyenne de buts alloués de 3.16 et un taux d’efficacité de .895 en 30 matchs avec les Lincoln Stars, une équipe du Nebraska. Ces statistiques lui ont valu le 34e rang de la USHL cette année-là. On peut désormais comprendre un peu mieux pourquoi l’organisation a réussi à mettre la main sur le jeune Américain…

Le Canadien et les Flyers récidivent en 2018. Le CH envoie son choix de 7e tour de l’année suivante aux Flyers pour obtenir le choix #190. Ils feront alors la sélection de Brett Stapley, un petit centre de 5 pieds 10 pouces qui évolue pour le moment avec l’université de Denver dans la NCAA. Le Tricolore a donc récupéré son choix de l’année précédente en exécutant le même échange avec Philadelphie deux années consécutives.

(Crédit: CapFriendly.com)

Jamais deux sans trois ! Eh oui, Marc Bergevin a rejoué le tour aux Flyers lors du repêchage de 2019. C’est avec leur propre choix, échangé auparavant aux Flyers l’année précédente, que Rafaël Harvey-Pinard s’est amené avec l’équipe de son enfance.

(Crédit: CapFriendly.com)

Cette saison-là, le Québécois avait connu une excellente saison avec les Huskies de Rouyn-Noranda. 85 points en 66 rencontres lors de la saison régulière, suivi de 27 points en 20 parties de séries éliminatoires. La cerise sur le sundae a bien sûr eu lieu lorsque le natif de Jonquière a soulevé la Coupe Memorial à Windsor en mai dernier.

Pour le moment, Philadelphie possède le choix de 7e ronde de Montréal pour 2020. Cependant, en suivant la tendance, Montréal pourrait à nouveau se retrouver avec ce choix entre les mains. Si Bergevin récidive, Montréal pourrait obtenir un 13e choix au total pour le repêchage de 2020 qui se tiendra d’ailleurs à Montréal

En Rafale

– Un titre bien mérité !

– Filip Zadina inscrit son nom dans le livre des records des Wings.

– Voici l’annonce officielle de la remise du match entre Niagara et London.

 

PLUS DE NOUVELLES