Le Canadien a « volé » un but aux Bruins selon 14 directeurs généraux

Lors du dernier Insider Trading, il a été question, entre autres, du but que les officiels ont finalement refusé aux Bruins de Boston (contre le Canadien). Il est question du but de Charlie Coyle, qui a finalement été refusé à cause du hors-jeu qu’il a créé. Je vous rappelle que les entraîneurs peuvent aller en appel, mais si celui-ci n’est pas valide, l’équipe se voit décerner une pénalité mineure.

Les 56 buts des Bruins se retrouvent à égalité pour le 3e plus haut total de la ligue, mais ceux-ci n’incluent pas les quatre buts refusés par un challenge. La preuve que ça peut changer la game, ces appels. Ça ajoute une saveur au show.

Mardi, alors que le Canadien de Claude Julien affrontait les Oursons de Bruce Cassidy en direct du Temple, un événement s’est produit et Claude Julien a remporté son pari grâce à Mario Leblanc, instructeur du vidéo lui-même qui a pris cette décision. Julien (et non Leblanc) se doit donc de recevoir une étoile du match pour ce jeu, où on a finalement appelé un hors-jeu.

Bon. À partir de là, les Bruins se sont certes mis à japper. TSN a jasé avec 27 des 31 directeurs généraux, qui se rencontreront le 19 novembre lors d’une rencontre trimestrielle, et 14 parmi eux croient que le but de Charlie Coyle était bon. Que les officiels n’auraient pas dû renverser la décision de départ. Pendant cette réunion, gageons que Don Sweeney présentera la vidéo à ses homologues afin d’ouvrir une discussion en rapport avec les appels.

Voici le résultat des 13 autres DG : neuf ont dit que c’était off side, un était indécis et trois ne l’ont pas vu.

Le problème pour certains, c’est la notion de « position ». La Ligue nationale a présentement un rythme pour perdre environ 50 à 60 buts basés sur cette reprise vidéo (celle du but de Coyle). Est-ce que la LNH veut vraiment ça? On veut plus d’offensive et la tangente est là, mais il y a également une tonne de filets refusés depuis l’amorce de cette campagne. Les discussions seront fort probablement animées autour de la table dans 10 jours.

En rafale

– Gary Bettman n’est vraiment pas un fervent des Jeux olympiques.

– Jusqu’à quel point ces matchs sont-ils nécessaires?

– La Finlande pour Ville Heinola.

– Enfin, Hendrix Lapierre devrait effectuer son retour au jeu ce soir.

– Alexis Lafrenière sera également de retour avec son équipe.

– Un titre qu’il mérite amplement.

PLUS DE NOUVELLES