Le Canadien a une fin de calendrier des plus difficiles… selon un classement précis

Le site de la LNH a sorti un article très intéressant au sujet des joutes restantes pour chacune des formations de la Ligue nationale et du pourcentage d’opposition pour chacune des équipes. Par exemple, les Capitals de Washington figurent au 31e rang de ce palmarès avec un pourcentage de 0.609, ce qui prouve que leur fin de parcours sera très ardue. Dans le cas des Flames de Calgary, ce sera une marche dans le parc puisque leur pourcentage d’opposition est de 0.494.

Il se base sur quoi pour étaler les pourcentages? L’explication est simple : les calendriers ont été classés (le plus favorable au moins favorable) avec le pourcentage moyen des points des adversaires restants. Donc, on ne semble pas tenir compte des matchs à domicile? À l’étranger? Ou même lors de deux joutes en 24 heures? Peu importe, ce classement demeure très intéressant à analyser.

Où se situe le Canadien à travers ces 31 formations? Permis les équipes qui ont un taux d’opposition le plus élevé. Ce qui est loin de positif. Le bleu-blanc-rouge luttera contre les Wings, les Islanders, les Hawks, les Flyers, les Islanders, les Sabres, les Canes, les Panthers, les Jackets, les Jets, le Lightning, les Caps et les Leafs pour clore la saison. Le pourcentage d’opposition du Canadien de Montréal est de 0.586.

Le parcours pour accéder à la valse du printemps est de plus en plus en cahoteux pour la Sainte-Flanelle. Les joueurs se sont mis les pieds dans les plats eux-mêmes en offrant des performances ordinaires et peu inspirées. Du côté des Hurricanes de la Caroline, une équipe que le Canadien doit surveiller de près, ils auront de l’adversité eux aussi (0.583).

Souhaitons que les gars se relèvent et affichent le caractère qu’on a vu à plusieurs reprises cette année.

En rafale

– Parlant du Canadien et des séries éliminatoires, personne ne panique chez le Canadien.

– Le gars est vraiment furieux.

– Du grand Jon Cooper!

– Hugues ne jouera pas un match avant d’être à 100%

– Le meilleur lanceur de la Ligue américaine en 2018 a reçu 15 500 dollars d’augmentation.

PLUS DE NOUVELLES