Le Canadien a soumis Michael McCarron au ballottage

Ce n’est pas une surprise, le nom de Michael McCarron se retrouvait sur la liste des blessés du Canadien et dès son retour, son renvoi vers Laval figurait dans les plans. Mais avant de s’y rendre, il se doit de traverser le ballottage… et il devrait le faire avec succès.

Même s’il s’est grandement amélioré lors de la dernière campagne, avant de se ramasser à l’infirmerie pour guérir une blessure à l’épaule, il n’est certes pas le type de joueur qu’une équipe sélectionnera via le ballottage. Pendant le camp, le grand gaillard s’est blessé (à nouveau) au niveau de l’aine et pour reprendre du rythme, il ira renouer avec sa forme sous la gouverne de Joël Bouchard.

Dans la Ligue américaine, Big Mac est intimidant, il est mean et c’est difficile jouer contre lui, selon des informations que j’ai récoltées. C’est cette facette que l’on veut voir de lui au sein de la Ligue nationale… s’il y remet les « patins » un jour. Bref, il a également travaillé sur son patin et son « balance » afin de devenir un meilleur joueur.

Il peut certes remercier Joël Bouchard pour cette nette progression. Cela dit, avec son retour, le Rocket détiendra un élément important parmi son alignement. Une bonne nouvelle et une bonne dose de leadership pour le club-école, mais il n’est pas assuré pour autant d’un retour sur le top-6.

Prolongation

– Rappel : McCarron a été sélectionné au premier tour lors du repêchage de 2013 et jusqu’ici, il n’a joué que 69 rencontres dans la Ligue nationale.

PLUS DE NOUVELLES