Le Canadien a présentement 12 choix en vue du repêchage à Montréal

Les Hurricanes de la Caroline égaleront l’offre hostile du Canadien déposée à l’attaquant Sebastian Aho, dans les six prochains jours. Cet échec aura plusieurs effets sur l’organisation, mais ils ne sont pas tous négatifs. Considérez que malgré tout, le groupe d’attaquants du CH est impressionnant et qu’il y a maintenant possibilité de signer ou d’acquérir un défenseur gaucher.

Au-delà de tout ça, il semblerait que Marc Bergevin soit en voie de garder les choix de premier tour qui avaient été offert en compensation aux Canes, soit un choix de premier tour, deuxième tour et troisième tour.

Ce qui veut donc dire qu’au moment où ces lignes sont écrites, le Tricolore est en voie d’effectuer un total de douze sélections lors du repêchage de 2020 qui sera tenu à Montréal. La dernière fois que l’équipe a eu plus de 12 sélections c’était en 1994, alors que l’état-major s’est prononcé 13 fois. Le repêchage comptait toutefois 11 rondes, bon pour un total de 286 choix. 

Voici à quoi ressemble la récolte du Canadien, après les transactions d’Andrew Shaw et Nicholas Deslauriers.

Ronde 1 : MTL
Ronde 2 : MTL, CHI
Ronde 3 : MTL
Ronde 4 : MTL, ANA, SJ, WPG
Ronde 5 : MTL, FLO
Ronde 6 : MTL
Ronde 7: CHI

Toutefois, pour ce qui est deux années suivantes, on retombe à la normale.

(Crédit: CapFriendly)

La banque de choix risque assurément d’être modifiée d’ici juin 2020 et aurait certainement été différente si Sebastian Aho était devenu un Canadien. Il est toutefois intéressant de constater que la direction a fait un bon travail pour accumuler plusieurs sélections qui pourront servir à aider l’équipe à court terme ou bien encore à continuer la construction de la banque d’espoirs devant les partisans, au Centre Bell.

Les 12 prochains mois seront déterminants pour cette équipe. 

En Rafale

– À considérer : ce sera tout un repêchage.

– En parlant du repêchage à Montréal…

– Ray Shero a compris le principe.

– Aivis Kalnins réitère.

– Cocasse.

PLUS DE NOUVELLES