Le 91,9 Sports a battu un record d’auditoire lors du dernier trimestre

Le marché de la radio est évalué selon des données recensées quatre fois par année. À Montréal, ces périodes (trimestres) sont les suivantes : Fin février à fin mai, fin mai à fin août, fin août à fin novembre et fin novembre à fin février.

Ces données sont recueillies par Numeris et elles sont publiées de façon très sommaires sur le site Numeris.ca. On les appelle PPM Radio et elles ont pour but de révéler les habitudes d’écoute.

Les données pour la période fin février à fin mai ont été publiées hier. Les stations ont accès à des données précises (par show, par heure, etc.) mais le commun des mortels n’a accès qu’aux données de base.

Le 91,9 Sports a obtenu un auditoire moyen (francophone) de 3 200 à la minute. Il s’agit du 13e plus haut auditoire de la région montréalaise, toutes langues confondues. Au total, 17 stations sont référencées.

Chaque jour, une moyenne de 97 100 auditeurs francophones sont exposés au moins une minute au 91,9 Sports, ce qui confère à la station sportive 1,9 % des parts de marché francophones.

Pour vous donner une idée, à la même période en 2018, la station avait un auditoire moyen de 3 600 à la minute, une portée cumulative moyenne de 83 900 francophones et des parts de marché de 2,1 %.

En 2017, c’était sensiblement la même chose qu’en 2018.

Qu’est-ce que ça veut dire tout ça?

Qu’il y a plus de gens qu’avant qui écoute le 91,9 Sports pendant au moins une minute à chaque jour. Et ça, c’est une excellente nouvelle!

Selon le 91,9 Sports (qui a accès aux données complètes), un grand total de 382 413 personnes ont écouté le 91,9 Sports (au moins une fois?) au cours des trois derniers mois (rayonnement total d’une station).

Il s’agit d’un record pour la station qui, rappelons-le, a fait face à beaucoup d’incertitude quant à son avenir durant cette même période. Chapeau!

Louis-Philippe Guy, morning man du nouveau show du matin sur les ondes du 91,9 Sports, avance que la nouvelle mouture a surpassé l’ancienne (Enrico Ciccone et Michel Langevin) par plus de 50 %. Chapeau, encore une fois!

On croyait que le départ de Jean-Charles Lajoie, de même que ceux de Ciccone, Langevin et autres allaient faire mal à la station. Mais ça n’a pas été le cas. Pas au niveau de l’auditoire en tout cas.

Rappelons que Leclerc Communication a renoncé à son projet d’acquérir le 91,9 Sports et Radio X Québec après que le CRTC lui ait imposé de se départir d’une station dans le marché francophone québécois.

Il faut maintenant espérer que RNC Média continuera d’investir dans une radio sportive de qualité et qu’il trouvera le temps venu un acheteur désireux de conserver la station dans sa vocation actuelle. Montréal a besoin d’une radio sportive et elle le mérite.

On va se dire les vraies choses. C’est avec des résultats comme ceux du dernier trimestre que le 91,9 Sports a le plus de chance d’attirer des investisseurs potentiels et de convaincre les gros noms d’acheter de la pub à la station. Parce que le nerf de la guerre, c’est encore l’argent.

En rafale

– Pour vous donner une idée, TSN 690 (propriété de Bell) a affiché un auditoire moyen à la minute de 2 500 et une portée cumulative quotidienne moyenne de 55 100 (au total chez les francophones et les anglophones). C’est beaucoup moins que le 91,9 Sports et la station n’est pas menacée de disparaître.

– Le Canadien a démontré de l’intérêt, mais le kid a choisi les Bruins.

– On s’entraîne fort (et différemment) à Davos!

– Ça, c’est drôle!

PLUS DE NOUVELLES