Le 4e défenseur du CH pour l’an prochain se retrouve à l’interne

Chez le Canadien, il y a Jeff Petry et Shea Weber, sur le flanc droit, c’est coulé dans le béton. À la gauche de Weber, le petit Victor Mete est en train de prendre ses aises. Jordie Benn, qui est UFA, devra revenir camper un rôle au sein de cette défensive… mais même s’il est de retour, il restera encore un poste à combler (Christian Folin aura l’autre). Noah Juulsen pourrait-il revenir camper ce rôle? Il n’est pas une solution pour l’an prochain et selon tout le monde, Marc Bergevin devra se tourner vers le marché des agents libres ou des échanges pour amener un gaucher è Jeff Petry. À moins que…

À moins que la solution vienne de l’interne et qu’elle se nomme Brett Kulak? Selon une analyse de Marc Dumont, Kulak est la solution pour le top-4 du Canadien et le brigadier devrait (selon Kulak) signer un pacte à long terme puisqu’il est une solution pour cette brigade défensive. À 900 000$ en 2018-19, il a clairement rempli son mandat avec une récolte de 17 points, dont 6 buts, en 57 joutes.

Kulak est passé des Flames au Canadien, où il a passé par Laval avant de débarquer dans le vestiaire du Canadien le 22 novembre dernier. Claude Julien et Luke Richardson l’ont testé le faisant jouer sur la première paire jusqu’à la troisième. Sur le flanc gauche, il est devenu un acteur polyvalent qui a rendu de fiers services et Jordie Benn pourrait en témoigner.

Kulak a les forces nécessaires pour contrôler le jeu et sans que personne ne l’ait vu, il a forcément aidé Benn à connaître LA saison de sa carrière. Néanmoins, comme Dumont le souligne avec justesse, sur le top-4, il a également aidé Weber et/ou Petry à être plus efficaces au niveau du Corsi pour. Que ce soit avec l’un ou l’autre, il réussit à rendre son partenaire meilleur ou plus « libre ».

L’étude de Dumont démontre même que Kulak a été plus efficace que Victor Mete sur le côté gauche. Pour observer les tableaux et les vidéos qui le démontrent, cliquez ICI.

En rafale

– J’adore!

– C’est un bon moment pour eux de démontrer leurs aptitudes.

– Est-ce que Marc Bergevin pourrait se pencher du côté de Jordan Eberle?

– Un dossier positif.

– Ça, c’est tout de même très drôle.

PLUS DE NOUVELLES