Laval pour Poehling et Suzuki : pas une mauvaise chose

Dans un monde idéal, les partisans du Canadien aimeraient vraiment que Nick Suzuki et Ryan Poehling connaissent d’excellents camps d’entraînement et qu’ils se méritent une place dans la LNH. Je ne vous mentirai pas, je suis personnellement d’avis que Poehling est un NHLer et qu’il disputera la majorité de la saison à Montréal.

Par contre, il est plus que possible que les deux jeunes hommes se retrouvent à Laval, sous les ordres de Joël Bouchard. Même s’ils connaissent de bons camps, le Canadien compte sur une tonne de contrats de la LNH et les décisions pourraient être difficiles, lorsque viendront les dernières coupures. À moins que la décision ne soit évidente, comme dans le cas de Jesperi Kotkaniemi, ils pourraient commencer la saison avec le Rocket.

Bien que le script ne semble pas très alléchant, il n’est pas pour autant mauvais.

C’est d’ailleurs ce que l’entraîneur du Rocket a mentionné dans une entrevue avec Sportsnet, citant que ça n’a jamais fait de mal à personne. On se rappellera notamment que Victor Mete était un jeune homme changé, à son retour à Montréal. Le coach a un excellent argument qui est difficile à contrer. 

«La LNH est une ligue de performance, pas de développement. On ne prend pas les décisions pour les mêmes raisons. […] Claude ne peut pas faire ce qu’on fait. Il n’a pas le temps. Je mets des joueurs dans des situations où ils pourront à 100% connaître des échecs.»

Il a raison et c’est ce qu’il fait avec son équipe depuis l’an passé. Ça n’a pas payé sur la patinoire puisque l’équipe n’a pas participé aux séries éliminatoires, mais les jeunes s’améliorent constamment puisqu’ils sont mis dans des situations où ils peuvent trébucher et se relever. Par exemple, Bouchard a cité une mise en jeu importante du côté faible d’un joueur, afin qu’il apprenne.

Et pour ce qui est de Poehling et Suzuki, ils ont la bonne attitude. Ils sont au courant de l’opportunité que représente la AHL et Suzuki a eu le conseil de faire en sorte qu’il serait le premier à être rappelé, tandis que Poehling a mentionné qu’il pouvait déjà voir que Bouchard est un excellent entraîneur.

En Rafale

– Ça semble s’en venir.

– Ryan Poehling peut et veut briller.

– Bonne entente.

PLUS DE NOUVELLES