La première « date » de Torrey Mitchell et sa femme? Une « course nue » | En rafale

Torrey Mitchell était l’invité de Maxim Martin il y a une quinzaine de jours, au Valet (Bell Télé Fibe). Pardonnez mon retard d’une semaine, le trade deadline et le retour de P.K. Subban à Montréal m’ont enlevé toute vie normale la semaine dernière…

Maxim Martin a vite réalisé que la majeure partie de l’entrevue allait se passer en anglais. Torrey Mitchell, un Québécois né à Greenfiled Park, est nettement plus à l’aise dans la langue de Molière Shakespeare.

Mitchell a avoué qu’il devait se pincer régulièrement car jouer pour le Canadien, c’était son rêve de ti-cul. Porter l’uniforme bleu-blanc-rouge au Centre Bell, pour un Québécois, c’est tout simplement magique!

Il a aussi avoué (avec le sourire) que Brendan Gallagher était immature… Mais il a ensuite confessé avoir joué un tour à plusieurs de ses coéquipiers cette saison (avec l’aide de certains autres teammates). Mitchy a cousu le bas des pantalons propres de plusieurs joueurs de l’équipe. Ces derniers ont donc eu de la difficulté à enfiler leur suit, pour quitter l’aréna.

Mitchell est finalement revenu sur le tour INTENSE que lui avait joué Jeremy Roenick alors qu’il était une recrue chez les Sharks (il y a une dizaine d’années). Mitchell parle de cette journée-là comme l’une des pires de sa vie… #Vampires #RoenickPoignardé

Finalement, le joueur de centre l’ailier droit du Canadien a raconté comment il avait rencontré son épouse (Brindy Robinson), avec qui il est marié depuis 2012.

Mitchell et Robinson étaient tous deux étudiants à University of Vermont, au début des années 2000. Mitchell l’a vu courir sur le campus et il l’a ensuite cherchée, puis trouvée sur Facebook. Ils se sont mis à discuter… Et leur première date à été d’aller voir une course nue (naked run). #Hehe

Non, ils n’y ont pas participé… Et oui, il y a vraiment une course nue annuelle, au Vermont (un état hippy, selon Mitchell). Si ça vous tente de voir à quoi ça ressemble, cliquez ICI.

Il y aurait même un parcours de vélo pour personnes nues, tsé… Tellement pas mon genre!

En rafale
– Genre d’histoire qui me donne toujours le motton

– Les Flames sont-ils relancés pour de bon?

– Ça se poursuit sur le court, pour Genie

– Louche…

PLUS DE NOUVELLES